15/06/2017 20:18:09
Cameroun- Assassinat de Mgr Balla : le Vatican exige la vérité, les obsèques reportées
Le Vatican exige que les autorités fournissent des explications claires concernant les personnes impliquées dans l'assassinat de l'évêque de Bafia, avant qu'il ne soit enterré.
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Le Vatican exige que les autorités fournissent des explications claires concernant les personnes impliquées dans l'assassinat de l'évêque de Bafia, avant qu'il ne soit enterré.

Le programme funéraire de l'évêque de Bafia initialement fixé au mercredi 14 juin 2017, a été annulé et reporté à une date ultérieure, suite à la demande du Vatican que Biya et le Cameroun fournissent des détails sur ce qui est vraiment arrivé au prélat.

Selon Vincent Sosthène Fouda, président du Mouvement Camerounais pour la Démocratie-Social, le programme funéraire du prélat sera reporté en permanence, jusqu'à ce que le Vatican reçoive un rapport satisfaisant.

Le Saint-Siège veut connaître la vérité, les circonstances qui ont mené à l'assassinat du défunt prélat et les tenants et aboutissants de ce crime méchant et odieux. Avec cela, le Vatican met le président Biya devant un fait accompli, puisqu'il est le chef de l'État du Cameroun et, selon la constitution, il est de son devoir de surveiller et d'assurer la sécurité interne et externe du pays.

Résultat de recherche d'images pour

Selon Vincent Sosthène Fouda, président du Mouvement Camerounais pour la Démocratie-Social, le programme funéraire du prélat sera reporté en permanence, jusqu'à ce que le Vatican reçoive un rapport satisfaisant.

L'Église catholique a déjà perdu quatre évêques en Afrique qui ont tous été assassinés, dont trois au Cameroun et le cardinal Emile Biayenda du Congo Brazaville, qui a été exécuté le 23 mars 1977, après l'assassinat de Marien Ngoabi, ancien président de la République du Congo, le 18 mars 1977. En 1983, l'évêque Jean Nkunu de Mbalmayo a été assassiné. Le 3 septembre 1991, sa seigneurie émérite, l'archevêque Yves Plumey de Garoua, a été assassiné, et récemment, le 2 juin 2017, l'évêque Jean Marie Benoit Bala de Bafia a été brutalement assassiné. Le Parti Socialiste Démocratique Uni (PSDU) a condamné l'assassinat de l'évêque Balla et appelle à la vigilance de tous les camerounais afin d'éviter ce qui s'est passé au Burundi en 1996.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE