19/06/2017 12:51:47
Chef du Comité US sur le renseignement: pas de complot Trump-Russie
Des médias américains s'attaquent au chef du Comité sur le renseignement de la Chambre des représentants des États-Unis, Devin Nunes, après qu'il a affirmé que Donald Tump n'avait pas comploté avec la Russie, a signalé ce dimanche 18 juin le média américain Politico reprenant les propos du député.
sputniknews.com
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille
 
Devin Nunes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des médias américains s'attaquent au chef du Comité sur le renseignement de la Chambre des représentants des États-Unis, Devin Nunes, après qu'il a affirmé que Donald Tump n'avait pas comploté avec la Russie, a signalé ce dimanche 18 juin le média américain Politico reprenant les propos du député.

Des médias américains n'acceptent pas la version du chef du Comité sur le renseignement de la Chambre des représentants des États-Unis, Devin Nunes, selon laquelle il n'y a jamais eu de complot entre le Président américain, Donald Trump, et les autorités russes. M. Nunes a fait une telle déclaration samedi lors d'une intervention devant des soutiens du Parti républicain, en Californie.

«J'ai dit OK, je ne pense pas qu'il y a un complot. Et qu'est ce qui m'est ensuite arrivé? Tous les grands journaux du pays ont commencé à dire du mal de moi. Pourquoi? Parce que j'ai dit la vérité, il n'y a jamais eu de complot entre Donald Trump et les Russes», a souligné M. Nunes en prenant la parole samedi 17 juin dans une réunion, en Californie, des soutiens du Parti républicain.

Le député américain a également appelé Washington à «cesser de chasser des fantômes russes et de s'occuper du vrai travail».

À l'heure actuelle, le ministère américain de la Justice, ainsi que le Comité sur le renseignement du Congrès mènent leurs propres enquêtes sur les soi-disant tentatives russes d'intervenir dans l'élection présidentielle de 2016, en essayant, entre autres, de déterminer si des proches de Trump avaient conclu un accord avec des représentants de la Fédération de Russie.

Depuis le début de l'affaire, Donald Trump a toujours nié tout lien avec Moscou et a qualifié les enquêtes du FBI et du Congrès de «chasse aux sorcières». Moscou considère comme absurdes les affirmations concernant les liens de l'équipe de Trump avec la Russie.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE