19/06/2017 23:33:48
Bénin : de retour à Cotonou, Talon dévoile son état de santé
Rentré dimanche soir à Cotonou après presque un mois de séjour notamment à Paris, le président Patrice Talon a repris ses fonctions ce lundi au Palais du bord de la Marina. Le chef d'Etat béninois a notamment dirigé une session extraordinaire du conseil des ministres au cours duquel il a dévoilé les raisons médicales qui ont motivé sa longue absence. Selon son cabinet, Talon a suivi des opérations chirurgicales afin de traiter une lésion à la prostate découverte à la suite de son dernier bilan de santé.
La Tribune Afrique
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

(Crédits : Reuters) Rentré dimanche soir à Cotonou après presque un mois de séjour notamment à Paris, le président Patrice Talon a repris ses fonctions ce lundi au Palais du bord de la Marina. Le chef d'Etat béninois a notamment dirigé une session extraordinaire du conseil des ministres au cours duquel il a dévoilé les raisons médicales qui ont motivé sa longue absence. Selon son cabinet, Talon a suivi des opérations chirurgicales afin de traiter une lésion à la prostate découverte à la suite de son dernier bilan de santé.

«  Le Président de la république a fait part au conseil qu'il a subi une intervention chirurgicale au niveau de la prostate à l'occasion de son séjour à Paris ». C'est par ses mots que la présidence béninoise à tenu à informer l'opinion des raisons qui expliquaient le séjour d'une vingtaine de jours, sans aucune raison officielle, du chef de l'Etat Patrice Talon à Paris. Le président du Bénin qui est rentré dimanche soir à Cotonou a déjà repris ses fonctions ce lundi matin avec un conseil des ministres extraordinaires, au cours duquel il a tenu à informer les membres de son gouvernement sur son état de santé et les raisons de son absence prolongée. « Au cours de la séance, le chef de l'Etat a indiqué aux membres du conseil qu'il est en bonne santé » a indiqué un communiqué publié par les services du gouvernement béninois qui précise également que le chef de l'Etat «  a cependant souligné combien il lui importe d'informer ses compatriotes des détails de son état de santé, tout en respectant une certaine pudeur propre à notre culture et à nos usages ».

Selon le document signé par le secrétaire général du gouvernement Edouard Ouin Ouro, lors du dernier bilan de santé établit par le président, « une lésion a été découverte à un stade précoce à l'intérieur de la prostate, ne franchissant pas la capsule prostatique ». Selon la même source, « c'est cette lésion qui a nécessité une chirurgie mini-invasive le vendredi 26 mai 2017 permettant, à ce stade, une guérison sans recours ni à la chimiothérapie, ni à la radiothérapie ». Toutefois, à  l'issue de l'opération, « une complication digestive est apparue et a requis une deuxième intervention chirurgicale le jeudi 1er juin 2017 qui s'est également bien déroulée ».

Fin de la polémique

Le président Patrice Talon a tenu « à rassurer le peuple béninois qu'il est totalement rétabli, qu'il exerce pleinement ses prérogatives constitutionnelles et qu'il poursuit inlassablement la noble mission qui lui a été confiée » a conclu le communiqué qui est certainement destiné à mettre fin à la polémique qui a enflammé dernièrement le pays sur l'état de santé du président et les raisons de son absence.

En dépit des assurances données par certains membres du gouvernement sur « la bonne santé », les rumeurs se sont davantage amplifiées poussant les services de la présidence a annoncé que le président expliquera lui-même les raisons de son absence dès son retour au pays.

Le président a reprise ses fonctions dès le lendemain de son retour à Cotonou avec un agenda assez chargé. En plus de la session extraordinaire de ce lundi, un autre conseil des ministres est prévu le mercredi prochain.

C'est un fait assez rare sur le continent qu'un président dévoile publiquement son bulletin de santé mais devant la polémique que les absences prolongées des chefs d'Etat africains provoquent à chaque fois qu'ils disparaissent pour aller se faire soigner en Europe, des voix s'élèvent de plus en plus pour réclamer des explications au non de la transparence.

L'un des cas les plus emblématiques est celui du président du Nigéria Muhammadu Buhari, dont l'état de santé et les séjours fréquents ces derniers temps à Londres pour raisons médicales, ne cessent d'alimenter les spéculations dans son pays. Plusieurs dirigeants africains sont également concernés par ces rumeurs sur leur état de santé, ce qui assez souvent se traduit par des interprétations de toute sorte plombant parfois l'activité politique et économique surtout en l'absence de véritable communication. En Afrique, la santé des chefs d'Etat reste en effet l'un des secrets les mieux gardés.

Publicité
Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE