15/08/2019 23:55:26
RDC -Ebola : Dr Muyembe présente les médicaments utilisés pour soigner les deux malades guéris à Goma

« Nous avons deux traitements maintenant, c'est le mAb-114 et le REGN-EB3. Ce sont donc ces deux molécules que nous allons utiliser parce que, d'après les études et les résultats que nous avons obtenus jusque-là, ce sont ces deux molécules qui sont efficaces »...

radiookapi.net
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille


Docteur Jean Jacques Muyembe Tamfumu, directeur de l'INRB à Kinshasa, le 01/02/2017. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

« Nous avons deux traitements maintenant, c'est le mAb-114 et le REGN-EB3. Ce sont donc ces deux molécules que nous allons utiliser parce que, d'après les études et les résultats que nous avons obtenus jusque-là, ce sont ces deux molécules qui sont efficaces », a affirmé mardi 13 août le professeur Jean-Jacques Muyembe, coordonnateur de la riposte contre l'épidémie à virus Ebola au Nord-Kivu et en Ituri.

L'efficacité du traitement dépend d'abord de la détection rapide des cas, qui permet aussi une prise en charge rapide, a cependant fait remarquer Dr Muyembe.

Le vaccin a aussi contribué à limiter la contamination parce que tous les contacts des malades ont pu être vaccinés à temps, a expliqué le virologue congolais.

Deux molécules, sur quatre, sont actuellement utilisées comme traitement curatif dans les soins administrés aux malades d'Ebola. Ces molécules, approuvées par le comité indépendant des chercheurs et recommandées par l'OMS, ont été utilisés pour les deux malades déclarés guéris et sortis mardi du centre de traitement d'Ebola à Goma, a précisé le docteur Jean-Christophe Mulangu Sabwe, expert de l'Institut national de recherche biomédicale (INRB).

Ce comité s'était réuni vendredi dernier et avait recommandé d'arrêter les traitements avec les deux autres médicaments à l'essai  - ZMapp et remdesivir - jugés peu efficaces dans la guérison des patients.

Publicité

comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités
Plus populaires

PUBLICITE