30/01/2013 02:24:08
Can 2013. Black stars du Ghana et Aigles du Mali s'offrent les quarts
En étrillant les Menas du Niger sur la marque de 3 à 0, le Ghana s’est emparé de la tête du groupe B, devant le Mali qui ne s’est contenté que d’un service minimum (1-1), face à la République démocratique du Congo.
Le Messager
TEXTE  TAILLE
Augmenter la taille
Diminuer la taille

Black stars Ghana

En étrillant les Menas du Niger sur la marque de 3 à 0, le Ghana s’est emparé de la tête du groupe B, devant le Mali qui ne s’est contenté que d’un service minimum (1-1), face à la République démocratique du Congo. 

Le moins que l’on puisse dire c’est que Seydou Keïta et ses coéquipiers ont bataillé dur pour décrocher leur ticket en tenant en échec les Léopards de la Rdc. Pourtant, ce sont les Congolais qui ont débloqué le tableau d’affichage dès la 2e minute de jeu par Dieumerci Mbokami sur un penalty provoqué par le milieu défensif malien, Mohamed Lamine Sissoko. Les Aigles du Mali reviendront au score à la 13e minute grâce à une réalisation de Mamadou Samassa.

L’ancien Valenciennois bénéficie d’une passe judicieuse d’Adama Tamboura successive à une infiltration de ce dernier sur son flanc gauche. Avant de tenir  jusqu’au bout ce précieux point. Les Aigles auraient pu doubler la marque dans les arrêts de jeu si l’essai de Seydou Keïta n’avait pas heurté les pieds du gardien congolais Kidiaba. L’entrée de Cheick Tidiane Diabaté à la place de Mamadou Samassa va déstabiliser la défense congolaise, au moment où les Léopards avaient opté pour une offensive à outrance. Dominateurs dans presque tous les compartiments, mais inefficaces devant, les Aigles vont se contenter de ce match nul (1-1) qui est synonyme de la qualification pour les quarts de finale où ils croiseront le fer contre l’Afrique du Sud, pays hôte. 

Dans la deuxième rencontre de la soirée, le Ghana a surclassé la sélection nigérienne. Après la défaite enregistrée contre les Aigles du Mali, et l'héroïque prestation réalisée jeudi dernier contre la Rdc, le Mena National a joué son dernier match de poule sur la pelouse du Nelson Mandela Bay stadium de Port Elisabeth face à une équipe des Black stars qui a sorti la grande classe (3-0). Les Ghanéens n'ont mis que 5 minutes à prendre la température du match. En effet, sur un débordement et un centre de Danquah Adomah Albert, Gyan Asamoah étrangement seul dans la surface de réparation nigérienne, fusille le portier Daouda Kassali, ouvrant ainsi le score. (1-0) Très vite les Nigériens réagissent en parvenant par l’entremise de Bobacar Talatou à la 9ème minute de jeu à battre le portier des Black Stars et à loger le ballon au fond de ses filets. Mais l'arbitre Diatta Badara estime qu'il y a eu une charge irrégulière sur Daouda Abdoul Fataou, le goalkeaper du Ghana et annule le but du Mena. 

Non retour

Par la suite la partie devient très équilibrée, et les assauts deviennent de plus en plus fréquents des deux côtés. Mais pas pour longtemps puisque à la 22e minute de jeu, sur une balle perdue au milieu de terrain par le latéral droit du Mena, Mohamed Bachar, Gyan Asamoah alerte dans la surface de réparation Twasam Christian Atsu qui, d'une frappe sèche aggrave le score. Le mauvais comportement défensif du Mena va particulièrement marquer cette première période de jeu, et l'attaque reste très hésitante, nettement en dessous de la moyenne. Les Black Stars regagnent les vestiaires avec 2 buts dans leur escarcelle. La deuxième mi-temps a été identique à la première. Suite à un coup franc ghanéen, et à un mauvais placement des défenseurs nigériens, Boye John envoie le ballon de la tête dans les buts de Daouda Kassali, et porte le score à 3 buts à 0. Le Mena atteint le point de non retour, et amorce une véritable descente aux enfers.

L'encadrement technique du Niger, jusque-là statique, réagit et opère trois changements : Kader Amadou remplace Mohamed Bachar et Issoufou Boubacar prend la place de Issiakou Koudizé, puis Danté remplace Modibo Sidibé. Malgré tous ces changements, et en raison de nombreux déchets dans le jeu du Onze national nigérien, aussi bien en défense que sur sa ligne offensive, le Mena reste brouillon durant toute la deuxième mi-temps. Finalement, il n'y avait rien à faire pour le Mena, les Black Stars étaient largement plus forts. Le Ghana affrontera l’équipe surprise du Cap Vert en quarts de finale. 

Synthèse de Christian TCHAPMI


comments powered by Disqus
Publicité
Autres actualités

PUBLICITE