Cameroun : Comment Longuè Longuè a eu son passeport

Privé de son passeport depuis près de 11 mois, l’artiste musicien vient de le recevoir des mains du ministre Jean de Dieu Momo au cours d’un meeting politique. Si Longue Longue s’en réjouit aveuglément, des voix s’élèves pour dénoncer cet acte de manipulation.

Ça y est, Longue Longue est entré en possession de son passeport dont il clamait la disparition depuis 11 mois. Pour ce soit possible, tout est parti d’une émission télévisée à laquelle il a pris part sur Equinoxe TV, Dimanche avec vous. Ce 25 janvier, l’artiste a profité de sa présence aux côtés de Jean de Dieu Momo pour formuler sa doléance. Ce dernier avait promis de lui permettre de recouvrer son passeport dans un bref délai. C’est lors d’un meeting du PADDEC, son parti politique, ce 2 janvier à Douala – Maképé Missokè que Jean de Dieu Momo a remis le passeport à l’artiste musicien. Il s’en est félicité par les mots et surtout en faisant une prestation à ce meeting politique. Un dénouement qui n’a rien pour arranger le rappeur Valsero. Sur son Compte Facebook, le musicien parle d’une offense à la dignité « Artistes camerounais. Où est passé vôtre dignité. Tu vas au service de l’immigration pour déposer une demande de passeport et tu le reçois des mains d’un ministrons minable au cours d’un meeting. J’ai la rage » Ecrit Valsero. Comme lui beaucoup s’en sont offusqué sur la toile. Il faut croire que Longuè Longuè a multiplié les stratégies dans la quête de ce sésame perdu. Il s’était d’abord montré très insultant à l’endroit des officiels de Yaoundé, il a par la suite opté pour des formules plus douces…Toutes ces fois-là on le laissait parler seul depuis 11 mois et plus. C’est au fort de la Campagne électorale que son passeport lui est restitué de surcroît lors d’un meeting politique. A en croire l’artiste, son passeport avait été confisqué parce que d’aucuns le soupçonnaient d’être « allé prendre de l’argent au Canada pour venir financer les ambazoniens. » expliquait-il.  Dans l’une de ses envolées, il affirmait « Si vous voulez, tuez-moi, finissez avec moi, et ne restez pas mourir. Je sais que vous êtes des criminels, des criminels à col blanc ! Remettez-moi mon passeport ! Je ne prends pas mon passeport pour aller vous insulter ! Je ne suis plus dans ces choses-là », avait-il écrit sur son compte officiel. Les internautes croient tout le contraire. Selon eux, une fois en exil, Longue Longue reprendra les compositions au vitriol.

Facebook Comments
- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments