Urgent : La Chloroquine fait plusieurs morts en France

Administrée aux patients atteints du Coronavirus parmi plusieurs autres médicaments, la Chloroquine a engendré des effets indésirables chez des patients en France entraînant la mort de plusieurs d'entre eux, rapporte Le Point.

 La chloroquine (commercialisée sous le nom de nivaquine) et de l’hydroxychloroquine (Plaquenil) était jusque-là utilisée pour traiter l’infection au Covid-19. Le pharmacien d’un grand CHU français, correspondant du Centre de pharmacovigilance de sa région, vient de mettre en garde les spécialiste du CHU sur la dangerosité avérée du médicament. «Des cas de patients covid-19 positifs présentent, sous hydroxychloroquine associée ou non à l’azithromycine, des troubles du rythme ou de la conduction cardiaque, des arrêts cardiaques dans d’autres centres hospitaliers français.», a confié le pharmacien à Le Point en précisant que certains de ces arrêts se sont révélés «fatals». Allant dans le même sens, l’agence régionale de santé de Nouvelle-Aquitaine révélé le 29 mars que «des cas de toxicité cardiaque ont été signalés dans la région à la suite de prises en automédication de Plaquenil [hydroxychloroquine] face à des symptômes évocateurs de Covid-19, ayant parfois nécessité une hospitalisation en réanimation». Lit-on sur Spunik.

L’efficacité du médicament a pourtant été approuvée dans bien de pays, y compris les Etats-Unis qui en parlaient comme d’une trouvaille historique qui va sauver le monde. Le médecin camerounais de la Santé Publique , Roger Etoga avait indiqué que le médicament a des effets satisfaisants sur la pandémie en ajoutant qu’on devait assister à une pénurie spectaculaire sur le marché. Il nous est revenu récemment que le stock de la France avait été volé. Tout ceci sans doute pour les vertus curatives attribuées à la Chloroquine. Dans l’espace camerounais, bien de ménages se sont déjà approvisionnés en Chloroquine à titre préventifs. Voilà des révélations qui viennent mettre le doute la possibilité d’un combat efficace contre cette pandémie qui ne cesse de faire des victimes. On enregistre au 31 mars plus de 3000 morts de par le monde entier et la liste ne cesse de s’allonger. Mais aucun doute ne plane sur l’utilité de ce médicament, c’est sa prise sans avis du médecin ou a titre préventif, lorsqu’on n’est pas atteint de la maladie ou à un stade très avancé de la pandémie qui donne lieu à divers risques sanitaires.

À LIRE  Fête nationale : Faure Gnassingbé met Biya à rude épreuve

la prise de la chloroquine sans avis du médecin, a titre préventif ou à un stade très avancé de la pandémie donnent lieu à divers risques sanitaires.

Spécialistes

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments