Etats-Unis : Près de 87.000 morts, mais Trump vante le leadership des tests américains anti-Covid-19

Selon notre confrère todaynewsafrica.com  qui a publié jeudi un article mettant en exergue la situation dramatique des populations des Etats-Unis d’Amérique face au Coronavirus, plus de 85 000 Américains sont morts de COVID-19, pendant que le président de ce pays, Donald Trump, se vante de ce que «l’Amérique est le leader mondial des tests». Des « tests jamais vus par l’humanité! », s’est par ailleurs moqué notre confrère.

Plus de 85 000 Américains sont morts de COVID-19, la maladie respiratoire causée par le nouveau coronavirus, alors même que le président Donald Trump.

Rien qu’au cours des deux derniers jours, au moins 3300 décès américains ont été enregistrés, selon les dernières données.

Jeudi à 7 h 25, au moins 85 197 personnes étaient décédées des suites COVID-19 aux États-Unis, selon le dernier décompte.

Les données montrent également que rendu à jeudi matin 1 430 348 personnes avaient contracté le coronavirus aux États-Unis, tandis que 310 259 patients COVID-19 avaient récupéré.

Les Centres de Contrôle et de Prévention des Maladies estiment que le nombre des Américains morts de COVID-19 pourrait être plus élevé.

Les tests restent limités et le nombre réel de morts pourrait se révéler bien plus élevé.

Le Washington Post rapporte le 2 mai que «les États-Unis ont enregistré un excédent estimé à 37 100 décès depuis la propagation du nouveau coronavirus à travers le pays en mars et au cours des deux premières semaines d’avril, soit près de 13 500 de plus que ce qui est actuellement attribué à covid-19 pour la même période, selon une analyse des données fédérales réalisée pour le Washington Post par une équipe de recherche dirigée par la Yale School of Public Health. »

“L’analyse de l’équipe de Yale suggère que le nombre de décès supplémentaires s’accélère au fur et à mesure que la pandémie s’installe. Il y avait 16 600 décès supplémentaires  dans la seule semaine du 5 au 11 avril, par rapport à 20 500 au cours des cinq semaines précédentes », a ajouté le Post.

Malgré le nombre catastrophique de morts aux États-Unis sous la direction du président Donald Trump, le pire dans le monde, le président n’a de cesse, à pratiquement toutes les interactions avec les médias,  de mettre l’accent sur les tests, et de  se vanter que l’Amérique était en tête du monde dans les tests.

Le centre de données de l’Université Johns Hopkins a rapporté jeudi matin

que 9,9 millions de tests environ avaient été faits aux États-Unis. Les experts de la santé ont déclaré que ce n’était qu’une infime fraction de ce qui est vraiment nécessaire dans un pays de plus de 325 millions de personnes.

Et bien que le président Trump ait célébré les tests comme l’une de ses plus grandes réalisations au cours de la pandémie qui fait toujours rage, “le sénateur Mitt Romney a vivement critiqué l’administration Trump mardi pour avoir vanté son opération de test des coronavirus ces derniers jours après des semaines de faux pas, accusant le tsar de la Maison Blanche de faire de la politique ».

Il faut dire que la situation est critique au jour le jour aux Etats-Unis, où la dernière consultation par Cameroonvoice du site worldometers faisait état, vendredi à 10 heures et 51 minutes (TU), de 86.912 morts sur les 1.457.649 cas dépistés positifs pour l’instant. Quant aux personnes ayant guéri du Coronavirus, leur nombre était estimé à ce moment-là à 318.027.   Un peu plus d’une heure et demie plus tard, à 13 heures 30 (heure du Cameroun),  le nombre de personnes infectées avait cru de +592, soit un total de 1.458.241 infections et 30 décès supplémentaires étaient enregistrés (86.942). Le nombre de guérison (toujours 318,027)  est resté stable.    

Source : Today News Africa

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments