Montréal capitale du cinéma africain du 17 au 24 avril 2016

Cette année 33 pays seront à l’honneur et une centaine de films seront proposé au public montréalais. Dans le mot de bienvenue de Gerald Le Chêne Présidente Directeur General International on notera la fierté qu’à la ville de Montréal d’accueillir depuis près de trois décennies l’un des festivals le plus important au monde hors Afrique consacré au 7e art Africain.

Pour sa part, Géraldine Le Chêne Directrice Générale du festival va remercier les principaux partenaires sans qui,  cette œuvre au combien important pour le cinéma d’Afrique et des Caraïbes  ne saurai continuer d’exister depuis sa création. On citera quelques un de ses partenaires tels que : la ville de Montréal, la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), Royal Air Maroc, Téléfilm Canada,  le Conseil des arts du Canada et bien d’autres encore.

Par la suite, la parole sera donnée au parrain et marraine  de ce festival comme il est de tradition pour ce festival chaque année. Le parrain de cette édition est le Rappeur canadien d’origine Haïtienne Dramatik qui s’est dit très honoré de ce choix qui représente pour lui cette jeunesse montréalaise très multiculturelle.  Que dire alors la marraine de ce festival la sénégalaiseAissatou Ba, montréalaise d’adoption et ayant grandi et étudié à Gorée. ”Cet ile, symbole de l’histoire de l’esclavage  en Afrique, a soulevé beaucoup de curiosité, d’intérêt et de discussions de la part de tous les gens que j’ai rencontré dans tous les continents ou j’ai habité par la suite” dixit Aissatou Ba.Elle est aujourd’hui Directrice Marketint&Developpement chez Global Investment Strategy Institute (GISI) à Montreal.

Pour cette 32e édition on notera aussi l’hommage du Conseil international des Radios et Télévisions d’Expression Françaises (CIRTEF) à la cinéaste d’animation et artiste visuelle canadienne d’origine Haïtienne Martine Chartrand et donc le court métrage Macpherson a été très apprécier par le public et que les amoureux d’art visuelle vont adorer. 

S’agissant de la soirée inaugurale placée sous l’égide de l’Ambassade et du Consulat General de Tunisie au Canada, un hommage sera rendu aux journées cinématographiques de Carthage avec la projection du film Les Frontières du ciel au réalisateur Tunisien Chbabek El Janna. La Tunisie étant considère comme   un pays phare dans le cinéma en Afrique. C’est à ce titre que l’ambassadeur de Tunisie au Canada a rappelé l’importance de la culture malgré les défis sécuritaires auxquelles le pays est confronté ”la culture occupera toujours une place de choix dans le paysage tunisien, car le pays étant aussi le pionnier de ce qu’on va appeler le printemps arabe. Et que cette liberté si durement acquise ne saura pas remis en question par les mouvements fanatiques et extrémités” conclu son Excellence RiadhEssid.

Geraldine Le Chene

Directrice Générale du Festival Vues d’Afrique

Liens utiles :

http://www.vuesdafrique.com/index.php/fr/

http://festival.zonefestival.com/?code=FG8qnGEJ&l=fr&p=h#p7

Georges KUEPO

Facebook Comments

- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments