Traitement des artistes : la RDC donne une leçon au Cameroun

Préoccupées par le mieux être des artistes congolais, les autorités congolaises mettent en place une importante politique culturelle visant à leur accorder plusieurs privilèges dans la société; dans le même sens, la première dame vient de gratifier les artistes comédiens d'une assurance vie dont l'éclat et l'écho rappellent au régime Biya la misère dans laquelle il a contraint les siens.

Elle leur avait fait la promesse de se pencher sur leur situation; le pont d’or de la première dame de la République démocratique du Congo n’a pas tardé. Denise NYAKERU TSHISEKEDI vient de mettre en place une assurance maladie pour les artistes comédiens. Elle intègre leurs épouses et leurs progénitures. Pour l’entame de ce projet qui entend s’élargir progressivement, 102 artistes comédiens ont bénéficié du Graal et verront leur situation s’améliorer avec ce geste historique de la première dame de RDC engagée depuis bientôt un an dans son projet de bâtir une RDC plus forte.

Alors qu’ils peinaient à survivre dans un environnement dominé par le piratage entre autres difficultés du quotidien, souffraient ou mourraient dans la précarité pour certains, les comédiens congolais respirent un vent d’espoir avec cette initiative de la première dame. Il en est de même des artistes musiciens. Depuis son installation en septembre 2019, le ministre de la Culture Jean-Marie Lukundji a entamé une vaste réforme pour appuyer les artistes musiciens congolais de toutes les tendances. Des actions saluées au quotidien par le peuple congolais.

«Beto ye bawu, différence yena. Nous nous occupons des vivants, nous refusons les enterrements avec pompe. Merci à vous. », a commenté un internaute congolais en réponse aux gestes en faveur de ces acteurs culturels. Une déclaration qui nous plonge dans les usages du régime Biya. Il ne fait aucun doute, le Cameroun laisse mourir ses artistes; ces derniers sont abandonnés à eux-mêmes devant la mauvaise foi mal contenue des autorités camerounaises de les soutenir. Il y a tellement de cas qu’il vaut mieux s’arrêter sur le plus récent pour l’illustrer.

#ctaText??#  Cameroun : Ce qu'il faut savoir sur la mort de Me Tchakoute Patie

Frappée par une longue maladie, l’artiste Mama Nguéa, abandonnée par le régime comme bon nombre d’artistes musiciens camerounais, avait lancé un message d’alerte vidéo au cours du mois d’août 2019 sur les réseaux sociaux . Elle avait ouvertement déclaré qu’elle souffrait de diabète en implorant l’aide des Camerounais et de l’Etat pour une évacuation sanitaire. Une somme conséquente lui aurait permis d’être évacuée pour de meilleurs soins à l’étranger selon les recommandations du personnel médical.

Le régime Biya n’a mis à la disposition de l’artiste que la somme de 2 millions de Fcfa le 17 août 2019 alors que sur le dos du contribuable, Paul BIYA dépense un peu plus de 1 milliard 479 millions 618 mille 2 cent 63 francs CFA juste pour la boisson des fêtes de fin d’année à la Présidence. On se souvient également du show privé que s’est permise le 31 décembre 2019 la famille présidentielle. Plus de 72 millions de FCFA avaient été remis à l’artiste nigérian Wizkid pour un concert privé au plaisir de la famille présidentielle, et toujours au frais du contribuable Camerounais; les exemples peuvent se multiplier. A mille lieux de ces privilèges fous, Mama Nguéa est morte le 14 juin dernier à Douala après l’amputation de ses deux jambes en janvier 2020.

Plusieurs artistes ont été abandonnés ou froissés par le régime en place à leur disparation. Piqûre de rappel, à la mort de l’artiste légendaire Manu Dibango, un message empreint d’une bonne dose de tribalisme de Paul Biya parlait de sa disparition comme une perte pour une communauté dans la région du Littoral au Cameroun qu’il affectionne; une insulte légendaire en somme.

Le moins que l’on puisse dire c’est que le Cameroun néglige ses artistes autant vivants que morts. L’ingéniosité de la RDC nous parle…

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

C'est entre les lignes d'un télégramme produit en date...
L'aventure de la taxe sur les téléphones et les...

Autres actualités

Guinée Conackry : Que vaut la ” victoire” de Cellou Dalein Diallo ?

«Mes chers compatriotes, malgré les anomalies qui ont entaché le scrutin du 18 octobre et au vu des résultats sortis des urnes,...

Taxes sur les téléphones : Comment Paul BIYA a cédé

L'aventure de la taxe sur les téléphones et les tablettes numériques n'aura durée que trois jours finalement. Minette Libom, la ministre des...

La scène politique camerounaise en deuil : Woungly Massaga “Commandant Kissamba” a passé l’arme...

L'homme politique Camerounais René Jacques N'gouo WOUNGLY-MASSAGA dit "commandant KISSAMBA" est mort des suites de maladie. Il était né le...

Urgent : La gendarmerie de Bamenda Up Station en feu

C'est un coup sévère qui est porté à l'armée camerounaise sans doute par les combattants séparatistes. L'une des gendarmerie des...

Menaces du Colonel biyaïste Bamkoui à Sébastein Ebala «Si (le Bamiléké) Kamto prend le...

Cela se passe simplement de commentaires, et annonce combien les Camerounais doivent encore lutter pour sortir leur pays de la pire des...
- Publicité -
Facebook Comments