Société nationale de l’art musical : En attendant l’AG du 24 octobre, les tendances fument le calumet de la paix

Il faudra attendre jusqu’au 24 octobre pour voir de nouveau s’invectiver les artistes regroupés sous les égides respectives de Samuel Ndonfeng, alias “Sam Fan Thomas” et Pierre Ndedi Eyango, qui se regardent depuis un certain temps en chiens de faïence.

La trêve, le monde de l’art musical camerounais et les amoureux de la musique de ce pays la doivent à une réunion tenue le 23 septembre, à l’initiative du ministre des Arts et de la Culture (MINAC), Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt, qui a usé de l’autorité à lui conférée par le décret No 2012 /381 du 14 septembre 2012 portant organisation du MINAC dont l’article 2 stipule qu’«Il est chargé du suivi des activités des structures nationales de gestion collective du droit d’auteur et des droits voisins du droit d’auteur» pour asseoir autour d’une même table les tendances de l’art musical.

C’est le lieu de le dire, la SONACAM avait éclaté ces derniers mois en tendances à cause à cause du sempiternel problème de la répartition du droit d’auteur et des droits voisins des artistes musiciens qualifiée d’injuste par les adversaires du PCA Sam Fan Thomas qui parlaient aussi de clanisme, copinage et malversations.

Résultat d’un conclave qui aura duré quelque dix heures d’horloge -sous la conduite de la Commission de  Contrôle de l’organisme de Gestion Collective- afin de concilier des positions qui s’étaient radicalisées au point où les partisans de Ndedi Eyango, alias le “Prince des Montagnes”, demandaient carrément le débarquement du Président du Conseil d’Administration de l’organisme de gestion collective (OGC), les artistes musiciens regroupés au sein de  la Société nationale de l’art musical (SONACAM) et les dirigeants  des organisations syndicales du métier (Collectif “debout pour nos droits”, SYNAPROM, RAMCAN, SYCAPROM), ont convenu de la tenue d’une Assemblée Général dont la date a été fixée au 24 octobre 2020 et qui permettra à la société de repartir sur une nouvelle base.

Sur proposition de la Commission de Contrôle, il a été retenu que pour l’Assemblée Générale à venir, trois commissions incluant majoritairement les artistes de toutes les tendances seront créées pour :

– Réviser les textes ; – toiletter les listes électorales ; – organiser des élections.

A titre de rappel, lors d’une première rencontre le 9 septembre entre les dirigeants de la Sonacam et le ministre Bidoung, ce dernier avait instruit le PCA de l’organisme de convoquer pour au plus tard le 31 octobre 2020, une Assemblée générale à l’occasion de laquelle compte allait être rendu de la gestion financière pour les exercices 2018 et 2019. Une instruction qui faisait suite au constat de nombreux « dysfonctionnements » par la Commission de  Contrôle.

«Je préconise l’audit des comptes et la réforme interne de la société. Ceci en vue de régulariser et d’organiser son fonctionnement, l’amendement et l’élaboration de l’ensemble des textes fondamentaux de la SONACAM», avait alors indiqué le MINAC.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Un artiste confirme que Sankara n’est pas mort

C’est littéralement le premier hommage de cet ordre à la mémoire du héros panafricain plus de 30 années...

Succession Déby Itno : GENERATION-90 appelle à des sanctions de l’UA contre le Tchad...

I. Les FAITS La mascarade électorale du 11 avril 2021 au Tchad, boycottée par l’opposition, a marqué l’entrée en...

Scandale en Françafrique : Un terroriste français arrêté en RCA avec… armes et bagages...

Juan Rémy Quignolot, 55 ans depuis le 17 janvier  dernier, se sera finalement révélé un pauvre guignol (!), lui qui a été...

Cameroun : Joshua Osih exclu du SDF

Le NEC vient de trancher, le numéro 2 du SDF qui est joshua osih risque l'exclusion du Social Democratic Front dans...

Palestine : L’armée d’occupation israélienne réprime sauvagement les jeunes mobilisés contre le vol des...

Tous les soirs sans exception, alors qu’ils organisent une veillée pour empêcher les colons de s’emparer de leurs maisons, les forces d’occupation...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :