Bonteh Digital Medias Awards 2020 : 2 fois de suite, Etienne Talla fait briller l’étoile du Cameroun dans le firmament de la blogosphère

Et de deux pour le jeune bloggeur qui a aligné en 2020 un autre award chez les francophones après celui qu’il avait glané de haute lutte en 2019.

Etienne talla, blogosphère, blogging, MON JOURNAL SCOLAIRE, Arts visuels, Bonteh Digital Medias Awards, Lycée Bilingue de Deido, LYBIDE News, Prix HACKATON, Blogging et économie numérique

Jeune personne au tempérament de tendre dénotant une éducation poli(ssé)e, malgré une allure de déménageur, il est depuis deux ans, la nouvelle coqueluche de la blogosphère camerounaise. Les lauriers qu’il a pris  l’habitude de récolter, et dont le plus récent est le Bonteh Digital Awards 2020, ne sont en fait que la suite logique d’un parcours inédit adossé sur une détermination à toute épreuve qui fait entrer le jeune Etienne Talla, chaque jour,  dans l’histoire du blogging Camerounais. Un secteur qu’il a l’ambition de marquer de son empreinte à travers une nouvelle manière de voir, de concevoir et de percevoir le blogging, lui qui blogue sur les Arts visuels.

Un parcours [de] combattant

Etienne Talla commence très jeune, en 2013, au Club Journal du Lycée Bilingue de Deido de Douala, ce qui ressemble au début à une aventure de  jeune lycéen, mais qui,  au fil du temps prendra les allures d’une passion. La passion pour le métier de journaliste.

Etienne veut ressembler à ces aînés dont la voix et surtout l’éloquence, à travers les ondes, font fantasmer le public ; ou à ces journalistes de la presse  écrite dont on dit –ou prétend- qu’ils dominent le monde de la superbe  de leur  intelligence des choses. Aussi va-t-il mettre les petits plats dans les grands. Simultanément à l’animation du club journal de son lycée dont les  dirigeants lui confient au passage la rédaction en-chef du périodique, le bien dénommé “LYBIDE News”, le journaliste en herbe d’alors va arpenter les couloirs de nombreuses radios émettant en modulation de fréquence à Douala, sa ville de résidence. « Pour apprendre ». Sa fréquentation de certains grands noms de la radio et de la télé qui se montrent réceptifs à ses ambitions est d’une telle assiduité que le plus beau métier du monde finit par ne plus avoir de secret pour lui.

 

Du journal lycéen à l’entrepreneuriat

Il a l’occasion de franchir le pas décisif en 2016 quand le projet “LYBIDE News” qui lui a aussi coûté son succès au baccalauréat cette année-là connait une pause pour cause de financement insuffisant. Avec un groupe de copains, camarades et anciens camarades du lycée notamment, il va lancer un magazine d’informations à l’intention de la jeunesse scolaire camerounaise : “MON JOURNAL SCOLAIRE”(MJS) dont il assure personnellement le financement.

Du journal lycéen, il passe ainsi au magazine spécialisé. Un pas de géant ! Auquel de nombreux stages d’imprégnation puis de perfectionnement dans des radios de la ville de Douala vont donner de l’assurance et lui permettre de se démarquer.

Un inlassable media-tour effectué sur les antennes des radios et plateaux des télévisions de Douala et d’ailleurs, pour présenter ‘‘MON JOURNAL SCOLAIRE’’va rendre très populaire le jeune chef du projet aux yeux d’un public qui s’est laissé séduire par l’audace de ce lycéen encore sur les bancs, mais déjà porteur d’un projet entrepreneurial révolutionnaire, qui plus est, dans la seule, voire naïve optique de montrer au monde ce que les élèves du Lycée Bilingue de Deido sont capables  de réaliser.

Au Cameroun, pays où la lecture des journaux imprimés a été progressivement et notablement désapprise, y compris par les plus âgés, s’engager financièrement dans une entreprise de presse destinés aux jeunes désormais accros au numérique, est un pari hautement risqué. Ça l’est davantage quand on doit chipoter avec l’argent des beignets qu’on met chaque jour de côté, se privant des gâteries que s’offrent les camarades pendant les pauses. La modicité de ses moyens, le temps qu’il faut mettre pour constituer le pécule suffisant et « le sacrifice de ça ! » – pour emprunter au vocable en vogue- – ne vont pas décourager le jeune Directeur de la Publication de MJS, quand bien même les autres actionnaires quittent la barque les uns après les autres.

Ainsi naquit le bloggeur francophone deux fois vainqueur du BDMA

Pour s’assurer des études efficaces à l’Université de Douala où il est inscrit en 2ème année Communication Sociale et Médiatique, Etienne Talla va mettre en veilleuse “Mon Journal Scolaire” en 2018, sans pour autant mettre la clé sous le paillasson. Mais la communication, il l’a dans la peau. Il y est, il y reste.  Il le fera savoir en se lançant dans l’aventure de la presse en ligne, matérialisée par la création du blog Talllartistik qui fait la part belle au monde des créateurs des œuvres de l’esprit. C’est donc un journaliste au service de l’art qui naît fin  2018.

Il faut dire que celui qui est connu pour sa passion pour le journalisme est également un fieffé passionné d’art. Sa passion pour l’art l’a déjà poussé à beaucoup réaliser pour contribuer à sa manière à faire pleuvoir davantage la lumière sur l’art visuel camerounais en particulier et l’art en général. C’est d’ailleurs tout l’objectif de son blog www.talllartistik.com: promouvoir l’art et le hisser au-devant de la scène.

Et comme l’on ne récolte que ce que l’on sème, la passion, le dévouement, et la hargne de « MONSIEUR ETIENNE TALLA » comme on l’appelle dans le monde du blogging, le conduiront par deux fois aux cimes de la reconnaissance. Aussi, est-ce avec une fierté légitime que les amis et encadreurs de ce jeune battant qui prépare actuellement un Master I en Communication à l’Université de Douala ont accueilli avec lui la distinction  de Meilleur Blogueur Francophone du Bonteh Digital Medias Awards (BDMA) qui lui a été décernée en décembre 2019 (Cf. « Trajectoire d’un web journaliste : Etienne Talla, le self-made man sorti des ténèbres de l’émergence à somme nulle »)

Alors qu’on se frotte les mains de cet exploit d’un jeune bloggeur dont le coup d’essai se sera révélé un coup de maître, revoici en décembre 2020 le fondateur de Tallartistik, lauréat pour la deuxième fois consécutive du Prix du Meilleur Blogueur Francophone BDMA.

Un prix qui le galvanise complètement et le pousse à prendre date avec les  arts visuels qu’il veut faire passer à une autre dimension : « Ça ne fait que commencer, 2021 est l’année de la prospérité de l’art en général et de l’art visuel en particulier », nous dit-il.

Prix HACKATON 2020 et engagé volontaire définitif pour les arts visuels

Un engagement qui lui vaut déjà la reconnaissance de ses pairs, en témoigne le prix HACKATON(*) qui lui a été également décerné fin 2020.

Pour de nombreux observateurs, si l’on peut espérer d’importantes réalisations et innovations dans le secteur des arts dans les années à venir, il va sans dire que le blog Tallartistik en sera un des catalyseurs.

(*) HACKATON est un concours organisé à l’occasion du sommet des blogueurs, qui récompense les meilleurs projets initiés par des blogueurs. Les trois meilleurs projets sont récompensés : 200 000 f.CFA pour le premier, 150 000 F.CFA pour le deuxième et 100 000 F.CFA pour le troisième. Cette année le thème était « Blogging et économie numérique ». Tallartistik a été jugé “meilleur projet porteur d’espoir”, parce que œuvrant à revitaliser le domaine vraiment négligé de l’art, et surtout des arts visuels.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

« La politique des boucs-émissaires ne développera pas le Cameroun » : Maurice Kamto...

Face à son incapacité à résoudre les crises multiformes qui plombent le Cameroun, à proposer un cap qui vaille à notre pays...

Urgent : LA FIFA maintient Seidou Mbombo Njoya

Rendue le 15 janvier 2021, la décision du Tribunal arbitral du Sport était déjà consommée dans les rangs de l’exécutif de la...

Elections : Please Help Bobi Wine and the People of Uganda Urge the International...

KAMPALA, Uganda, 11 January 2021, -/African Media Agency (AMA)/- Uganda is scheduled to hold presidential and parliamentary elections on January 14, 2021,...

Urgent : Le TAS annule l’élection de Seidou Mbombo Njoya à la tête de...

C'est ce 15 janvier que la décision a été rendue. Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) vient d’annuler l’élection de M. Seidou...

Cameroun : Issa Hayatou grandement honoré par la CAF

Il y a un peu plus de trois ans il quittait la CAF après 28 années de bons et loyaux services. Les...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :