Art littéraire : Le Cameroun confie son concours littéraire national a la France

Selon plusieurs internautes, il s’agit d’une exclusion pure et simple des éditeurs locaux.

Pathétique ! ces colons organisent leurs concours avec leurs critères, ils excluent nos éditeurs…notre ministère des arts et de la culture organise notre concours avec notre argent, il exclut nos éditeurs pour aller chercher un colon …MICHEL LAFON a été de ceux qui ont torpillé le livre scolaire au Cameroun … telle est la colère exprimée par un internaute depuis que le MINAC a lancé la 5e Edition du concours littéraire national.

LES EDITIONS FRANÇAISES NE LACHENT PAS LE CAMEROUN

Dès l’article 1 de ce concours, de nombreux Cameroun ne s’y reconnaissent pas lorsque le règlement du concours littéraire national jeunes auteurs 2021 fait savoir que c’est en partenariat avec les EDITIONS MICHEL LAFON de France que ce concours pourtant national est organisé. Selon plusieurs internautes, il s’agit d’une exclusion pure et simple des éditeurs locaux.

Dans son article11 , le règlement mentionne  en alinéa 2 que les prix sont constitués d’un publication de deux ouvrages collectifs ( un recueil de nouvelles aux éditions MICHEL LAFON et une anthologie de poèmes chez un éditeur camerounais encore non identifié) , ce diluant ne va pourtant pas dessoûler de rage du public Camerounais  qui n’hésite pas à penser que le MINAC ne perd toujours pas le nord « Pathétique ! ces colons organisent leurs concours avec leurs critères, ils excluent nos éditeurs…notre ministère  des arts et de la culture organise notre concours avec notre argent, il exclus nos éditeurs pour aller chercher un colon …MICHEL LAFON a été de ceux qui ont torpille le livre scolaire au Cameroun » s’est exprimeé un internaute au Directeur du livre et de la lecture du Cameroun

 EDMOND VII MBALLA ELANGA SE DEFEND

Dans un commentaire sur Facebook, le directeur du livre et de la lecture déclare « ce sont des textes inédits publies depuis 5 ans par des éditeurs locaux. Mais je précise, qu’aucun n’a offert à ces lauréats même un simple stylo par contre l’éditeur en question s’est proposé tout seul de leur offrir un contrat à compte d’éditeurs pour leur premier roman et de publier à ses frais le recueil de nouvelles. S’il existe un éditeur camerounais qui a fait une offre similaire qu’il vienne me contredire » … va conclure EDMOND VII MBALLA ELANGA avant de rajouter, « il y a quatre éditeurs camerounais différents qui oint publié les recueils antérieurs : Afric’avenir, Ifrikiya Editions, Editions Proximité, Belles Lettres à titre d’information ».

Source : La Lecture Je Contribue  

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Burundi. D'après les bruits qui courent dans la région, suite à...
« Nous nous vengerons des martyrs du CGRI et du...

Autres actualités

Polémique autour de la Chinafrique : Accusée de toutes parts la Chine contre-attaque (The...

 Le commerce est-il toujours dynamique, en forte baisse ou totalement insignifiant ? A l'heure où l'inflation mondiale atteint de nouveaux sommets et...

Mouvement d’humeur : Au Cameroun, les enseignants de nouveau en grève pour une...

En cause, les promesses non-tenues du gouvernement (non paiement de leurs salaires malgré de nombreuses années de retard) et l'inertie du même...

Pourquoi la jeunesse africaine détient la clé de son potentiel de développement

Pour les spécialistes du développement humain, la croissance démographique n'est pas un sujet de plaisanterie. D'ici novembre 2022,...

La déclaration de guerre

Il semble évident que le sabotage de North Stream 1 et 2, ne peut être qu’occidental. Polonais, britannique ou...

Burkina Faso : Comment le nouveau coup de force a été acté

Son départ était réclamé à Ouagadougou par des centaines de manifestants favorables au capitaine Ibrahim Traoré, 34 ans, qui avait annoncé sa destitution,...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :