Mines et Industrie : Aliko Dangote investit 2,06 milliards $ dans le phosphate et le ciment au Togo

Du phosphate et du Ciment ! Le tycoon nigérian veut frapper un grand coup avec cet investissement colossal au Togo.

2 milliards (1192 milliards 302 millions de francs CFA) pour la valorisation et la transformation du phosphate togolais en engrais phosphatés à exporter vers la région Afrique de l’Ouest, et 60 millions $ (35 milliards 769 millions de francs CFA) pour sortir de terre une usine de production du ciment.

Voilà en termes chiffrés le résultat de deux accords signés avec le ministre togolais des Mines et de l’Energie, Marc Dèdèriwè ABLY-BIDAMON, par la plus grosse fortune d’Afrique et patron de Dangote Industries Limited.

Selon la Direction de l’Information et de la Communication de la Présidence togolaise qui a publié un communiqué à ce sujet, l’activité minière convenue avec les autorités de Lomé dans le cadre d’un partenariat public-privé (PPP) débutera avant fin 2019.

1,5 millions de tonnes de ciment/an supplémentaires attendues

Quant à elle, la  cimenterie produira 1,5 millions de tonnes de ciments à partir du clinker togolais et nigérian pour permettre, aux côtés  des trois cimenteries existantes (HeidelbergCement -CIMTOGO à Lomé et Kara-, WACEM et Diamond Cement) de faire face à la demande locale et celle des pays voisins, et, également, de résorber le chômage, avec une offre de 500 emplois.

Des observateurs avaient vu venir la bonne affaire depuis quelques mois, quand lors de l’officialisation en mars 2019 du Plan National de Développement (PND) pour la transformation structurelle de l’économie du pays articulé autour de l’industrialisation,  Aliko Dangote, présent au Forum Togo-Union européenne avait exposé sur l’énorme potentiel du Togo.

Facebook Comments
- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments