Intégration en Zone Cemac : Les frais de roaming supprimés début 2021 pour faciliter la mobilité des populations via les TIC

Bientôt finis les montants prohibitifs que payaient les usagers des télécoms de la zone Cemac en déplacement dans un pays de la sous région et désirant continuer d’utiliser la puce en usage dans leur pays d’origine ou de résidence. La résolution a été prise le 10 août 2020, à l’occasion du dernier conseil des ministres de l’Union économique de l’Afrique centrale (Ueac).

Plus de frais d’itinérance ou roaming en Afrique centrale (zone Cemac)  à partir du 1er  janvier 2021, ont décidé les ministres des Finances et de l’Economie des pays membres de cette organisation sous-régionale, à travers l’adoption du « règlement communautaire portant mise en place du free roaming ».

Une décision dont les auteurs se sont du reste félicité dans le communiqué sanctionnant leur conclave :  « Le Conseil se félicite de cette décision, qui participe de la densification de l’intégration des peuples au sein de la Cemac, en ce qu’elle vise à faciliter la mobilité des populations à travers les Technologies de l’information et de la communication (TIC), en réduisant les coûts de communication ».

Lors de leur réunion tenue en février dernier à Douala, réunion consacrée à l’itinérance et la suppression du surcoût des frais de roaming dans la sous région, les   ministres des Télécommunications des pays membres de la Cemac avaient déjà annoncé la suspension des frais de roaming. A cet effet, les membres du Comité du programme des réformes économiques et financières (Copil Pref-cemac)  de la Cemac recommandaient la supprimer pure et simple des frais de roaming dans l’espace Cemac au premier semestre 2020.

Selon le site d’informations économiques Eco Matin qui prend l’exemple d’un Camerounais en déplacement au Gabon, celui-ci débourse en moyenne  689 FCFA pour une minute d’appel téléphonique. « Des dépenses pouvant aller jusqu’à 5000 FCFA », ajoute-t-il en constatant qu’« A l’échelle continentale, les frais de roaming sont gratuits en Afrique de l’Ouest ».

De quoi se frotter les mains, car avec la suppression des frais de roaming les consommateurs des produits de télécommunication mobile se déplaçant dans les pays de la sous-région bénéficieront des services mobiles (appels, SMS, internet) sans frais additifs et avec leur carte SIM habituelle. 

Une phase d’implémentation devra cependant précéder la suppression des frais. Il s’agira, comme l’expliquait en février Minette Libom Li Likeng, ministre des Postes et Télécommunications du Cameroun, de « généraliser la signature des protocoles d’accord bilatéraux au 31 décembre 2020 et de supprimer toutes les surtaxes sur le trafic téléphonique intracommunautaire à la date sus-indiquée, ce qui permettra d’aligner des services de communication électronique mobile intracommunautaire sur les tarifs nationaux ».

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Cameroon: Heightened Crackdown on Opposition (Human Rights Watch)

(Nairobi) – Cameroon authorities banned demonstrations after the opposition party Cameroon Renaissance Movement (Mouvement pour la renaissance du Cameroun, MRC) encouraged people...

Cameroun/Opération Biya doit partir : Au moins 1 mort au compteur ce 22 septembre?

Selon un bilan en fin de journée du 22 septembre de l’Opération "Biya doit partir", lancé par Maurice Kamto, au moins un...
video

Après la répression du 22 Septembre dans leur pays, Des Camerounais prennent l’Ambassade au...

Pour ces camerounais de la diaspora qui veulent faire entendre au monde la tragédie de leur peuple, ce n'est que le décor...
video

“22 Septembre 2020” au Cameroun : Douala dans la rue malgré la violence militaro-policière

De nombreux habitants de la capitale économique camerounaise, militants de l’opposition et des mouvements citoyens, ont pris rendez-vous ce jour, 22...

Cameroun : Marches pacifiques, violentes riposte de l’armée

Quartier Ndokoti à Douala, l'atmosphère est tendue ce 22 septembre, sortie à main nue pour...
- Publicité -
Facebook Comments