Etats-Unis : Linda Thomas-Greenfield, Shuwanza Goff et Reema Dodin, les figures de la diversité de Joe Biden

En attendant l’investiture du président élu le 3 novembre dernier, celui-ci a déjà partiellement constitué son équipe au sein de laquelle il a coopté deux afro-américaines et une Américaine d’origine palestinienne. Entre autres.

Pour les camarades politiques du président élu Joe Biden, qui ont particulièrement insisté pour la désignation de celle qui a déjà fait partie des administrations Bush Jr. et Obama, la désignation de Linda Thomas-Greenfield, nomination majeure en soi, est une manière pour celui qui prendra les rênes de l’administration américaine le 20 janvier prochain, de tenir ses engagements relatifs à la lutte contre les discriminations.

L’ancienne Sous-secrétaire Adjointe aux Affaires Africaines du département d’Etat, Linda Thomas-Greenfield, qui a été nommée lundi par le président élu Joe Biden, est présentée par d’éminentes figures du Parti Démocrates comme leur favorite pour le poste de Représentant (#Ambassadeur) des Etats-Unis d’Amérique au Nations-Unies. Car, faut-il le souligner, les nominations d’un président américain doivent être entérinées par le Congrès pour devenir effectives.

Pour beaucoup, madame Thomas-Greenfield présente le profil type au sein d’une administration Biden dont le chef, pendant la campagne électorale, a non seulement montré des dispositions allant dans ce sans, mais également pris des engagements formels, comme celui de nommer un cabinet diversifié.

Dans le jeu des probabilités, des analystes croient savoir que dans la perspective du respect de engagement électoral de Biden sur la diversité, des femmes ou des Américains n’ayant pas d’ascendance blanche (Latinos, Afros, Asiatiques…)ou des personnes réunissant tous les deux critères à la fois, se verront confier d’importantes responsabilités en tant que collaborateurs plus ou moins proches du président. Comme c’est le cas depuis lundi de l’annonce de la nomination de Linda Thomas-Greenfield, ainsi que de #Shuwanza Goff et #Reema Dodin, à la fonction de Directrices adjointes du Bureau des affaires législatives.

Pour revenir à la forte préférence des démocrates pour la nomination de Linda Thomas-Greenfield à l’ONU, Cameroonvoice a pu relever entre autres suggestions, celle de la représentante Démocrate de Californie au Congrès, #Karen Bass, pour qui « Connaître Linda, c’est connaître un diplomate incroyablement intelligent, attentionné et perspicace dédié à l’amélioration de ce pays et aux relations que notre pays entretient avec les autres dans le monde entier. ». Et Madame Bass de prédire au sujet de sa compatriote : « Sa grâce et son esprit serviront bien ce pays. ».

Visite de la secrétaire d’État adjointe aux affaires africaines, Linda Thomas-Greenfield (au centre en blazer bleu) à Labadi (au Ghana) lors d’une visite d’inspection et de soutien à un projet soutenu par l’USAID visant à améliorer l’accès à l’eau potable, l’assainissement et l’hygiène pour stopper le choléra au Ghana (18 avril 2016)

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Le Mouvement Restauration au chevet des femmes handicapées à Maroua

La seconde édition de L’OPERATION TIENS MA MAIN s’est tenue le 12 juin 2021 dans les locaux...

CAN 2021 au Cameroun : La CAF se prononce

Véron Mosengo-Omba, le SG de la CAF, visite les chantiers de la CAN 2021 au Cameroun du 14 au 16 juin 2021....

USA : Un Camerounais gouverneur aux Etats-Unis d’Amérique

Dans le camps des républicains de Pennsylvanie l'impatience est grande en vue des élections de novembre 2022. Nombreux...

Cameroun-Conditions de travail : Les officiels de la PHP réagissent

  La bande vidéo largement partagée sur la toile depuis quelques jours a laissé...

Israël : Ce qu’on ignore sur Naftali Bennett, le remplaçant de Netanyahu

Naftali Bennet est un juif religieux dont la fortune est chiffrée à plusieurs centaines de millions de dollars,...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :