Tchad : Les dessous de la présence de Macron aux obsèques de Deby

Le président français a annoncé mercredi qu’il prendra part aux obsèques officiels du président Idriss Deby Itno, qui a succombé le 20 avril dernier à des blessures par balles. Une virée pour le moins inattendue, qui cache mal la volonté de la France de perdurer son hégémonie dans ce pays d’Afrique centrale au mépris de tous les usages démocratiques.

Ça y est ! le Français Emmanuel Macron a annoncé qu’il prendra personnellement part aux obsèques de son défunt homologue, le Tchadien Idriss Deby Itno, mort le 20 avril 2021. L’ancien président, plus que proche de la France, venait de s’offrir un nouveau bail à la tête du Tchad après quelque 30 ans de règne. Emmanuel Macron, qui n’aurait certainement pas pris part à la cérémonie d’investiture du regretté président, sera là pour lui rendre un dernier hommage ? Difficile à dire ! Son intérêt n’a pas été aussi grand lorsqu’on a vu mourir en fonction des présidents africains plus ou moins proches de lui, le cas le plus récent est celui du Tanzanien John Magufuli. Il apparaît donc clairement que le président français ne va pas seulement rendre hommage à un « allié fidèle » ; il se rend à Djamena surtout pour rebattre les cartes, afin de pouvoir reprendre le contrôle de la situation. Emmanuel Macron s’en va adouber la junte au pouvoir à qui il n’a jusque-là fait aucun reproche.

En effet, le président français a pris acte de la procédure qui a conduit à la mise en place du Conseil militaire de Transition ; une procédure qui viole ouvertement la loi fondamentale du Tchad. La constitution tchadienne dispose qu’en cas de vacance du pouvoir, c’est le président de l’Assemblée nationale qui doit assurer l’intérim jusqu’aux nouvelles élections. Emmanuel Macron, le président du pays des droits de l’Hommes s’en va donner son onction aux auteurs d’un coup d’Etat au propre. Piqure de rappel, après le coup de force qui a renversé Ibrahim Boubacar Keita le 18 août 2020 au Mali, Emmanuel Macron était au rang des dirigeants du monde qui se sont formellement opposés à une transition militaire antidémocratique. Si la junte au pouvoir avait admis de confier les rênes du pays à un civil, à savoir Bah N’Daw , Emmanuel Macron et beaucoup d’autres leaders avaient insisté que l’actuel vice-président, Assimi Goïta-président du Comité national pour le salut, qui a mené le putsch- s’engage à ne pas se présenter à la présidence aux prochaines élections, afin d’être admis comme Vice-Président du Mali. Des exigences auxquelles le militaire s’était soustrait.

#ctaText??#  Menace de retrait des Forces françaises du Mali : Un député français attaque Macron et dénonce un coup de bluff

L’indignation sélective et controversée du président français corrobore aisément une attitude de l’écrivain français  « Ce qui est honteux, c’est de changer d’opinion pour son intérêt et que ce soit un écu ou un galon qui vous fasse brusquement passer du blanc au tricolore, et vice versa. ». En clair devant toute situation où il peut se faire du profit, Emmanuel l’Inconstant met de côté toutes les valeurs démocratiques, humaines et morales. C’est bien lui qui apporte du soutien à l’opposant russe Alexeï Navalny qui ferrait les frais du non-respect des valeurs démocratiques par le régime Poutine. C’est bien Emmanuel Macron qui a donné le ton d’un troisième mandat controversé à l’Ivoirien Alassane Ouattara au nom des intérêts de la France en Côte d’Ivoire. Dans sa quête du prochain valet qui va lui permettre d’avoir la main mise sur le Tchad, Emmanuel l’Inconstant sera aux côtés des putschistes pour pleurer-au figuré -Idriss Deby Itno. A croire que la France est désormais le pays des droits de l’Hommes et des dictateurs. Mais comme l’a martelé le général Idriss Mahamat Abderamane Diko « La souveraineté est entre les mains du peuple »

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Cameroun-Urgent : Yaoundé séquestre un journaliste

C'est le site d'information Mimi Mefo Info (MMI) qui a publié l'information ce 13 juin 2021. Le média indique Theodore Mih...

Absence ou présence de Maurice Kamto au Meeting de Paris : Wilfried Ekanga...

Karl Marx disait : " Un spectre hante l'Europe, le spectre du communisme ", et je vais ajouter : " Un spectre...

Cameroun : Paul BIYA pleure à nouveau « sa CAN »

À un peu moins de 7 mois de la tenue de la Grand-messe du football africain, l’incertitude est grande relativement à sa...

Menaces de mort contre Laurent Gbagbo : Christian Vabé met en garde et annonce...

Le rassemblement du peuple de Côte d’Ivoire Alternative crédible (RPCI-AC) a appris par voie de presse que le Président Laurent Gbagbo serait...

Voici la sanction de l’homme qui a giflé Macron

Damien Tarel, l'auteur de la gifle à Emmanuel Macron a été condamné ce jeudi 10 juin à 18 mois de prison dont quatre...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :