Coronavirus : Les propositions de Maurice Kamto pour vaincre la pandémie

Dans un message adressé ce 19 mars au Camerounais, le Président Maurice Kamto émet ses craintes eu égard aux mesures prises jusque-là par le Gouvernement camerounais en formulant des propositions pour faire efficacement faire face au nouveau Coronavirus.

Un grave danger pour notre pays

Maurice Kamto fait remarquer sans détour que « l’épidémie de coronavirus en cours est un grave danger pour notre pays » et que le Cameroun était en marge de la prise de conscience généralisée face au nouveau Coronavirus. Car selon lui, ce n’est que récemment que le régime de Yaoundé a laissé entendre qu’il était en mesure de prendre en charge plusieurs milliers de patients souffrant du Covid-19. « Les mesures annoncées le 17 mars dernier par le Gouvernement montrent bien que le régime est revenu de ses illusions, de son déni permanent, face aux problèmes que traverse notre pays » écrit Maurice Kamto. S’il salue les mesures prses par le gouvernement camerounais le 17 mars, du fait qu’elles sont de nature à préserver la santé des Camerounais face à cette redoutable épidémie, « Je resterai optimiste tant que j’aurai l’assurance que les mesures annoncées sont effectives et s’exécutent en toute responsabilité. Comme chacun le sait, j’attache à la vie des Camerounais le lus grand prix. Aussi, aucune complaisance n’est et ne sera de mise dans l’évaluation de la mise en œuvre des mesures annoncées ainsi que de leur pertinence. » Prévient le leader qui relève avec minutie quelques failles de la riposte de Yaoundé face au Covid-19. « Des hôtels réquisitionnés pour accueillir les cas suspects n’ont pas été préparés à l’avance alors qu’en principe, une telle opération requiert à la fois une préparation psychologique et pratique du personnel de l’hôtel, une identification précise des couloirs sanitaires au sein de l’établissement et un déploiement des mesures d’asepsie avant, pendant et après l’épidémie.

Je resterai optimiste tant que j’aurai l’assurance que les mesures annoncées sont effectives et s’exécutent en toute responsabilité

Maurice Kamto

Si de telles mesures ne sont pas prises au préalable, une propagation du virus au-delà des espaces requis est probable et serait un facteur de contamination d’un grand nombre de personnes… La non-préparation des Centres de Traitement des personnes infectées par le coronavirus telle que le dénonçait le MRC dans son Communiqué du 4 mars dernier. Tout le monde a bien constaté que c’est seulement le 17 mars, jour de l’annonce des mesures majeures de distanciation et de confinement, que le Ministre de la Santé a demandé aux délégués régionaux de son Département ministériel de lui proposer des formations sanitaires pouvant servir de Centres de Traitement…Le non-respect des mesures de confinement par certaines personnes, y compris des responsables publics. C’est notamment le cas de Monsieur Cavaye Yéguié Djibril, qui, revenant de France, un pays où le rythme de propagation du coronavirus s’est accéléré au point de l’amener à déclarer une guerre sanitaire contre cette épidémie, s’est soustrait à cette mesure de prévention, au mépris de la santé des autres camerounais. », Énonce, en regrettant le Président Maurice Kamto davantage inquiété par la volte-face du Gouvernement sur certaines mesures, 24 heures seulement après leur annonce.

La riposte de Maurice Kamto

Maurice Kamto ne se limite pas à dénoncer. Conscient de l’ampleur et des conséquences prévisibles de cette épidémie virale qui constitue une vraie menace nationale, l’homme politique formule quelques propositions pour lui venir à bout.  « Je demande que soient mises en place sans délai le dispositif suivant : La création des camps de mise en quarantaine dédiés au suivi des personnes suspectes ou confirmées infectées par le Covid-19. Il pourrait s’agir des hôpitaux ou des salles de classe réquisitionnées, exclusivement consacrés au suivi des cas de cette épidémie, et mis sous la surveillance de la force publique. A ce titre, une réquisition des forces de 2ème catégorie pourrait s’avérer nécessaire, en fonction de l’évolution de la situation, pour assurer le respect strict des règles de sécurité et la surveillance des camps de mise en quarantaine… La gratuité et la systématisation des tests pour tous les cas suspects, ainsi que la simplification de leurs procédures d’acquisition et la juste répartition géographique des tests en fonction de la demande réelle. Il est inadmissible que de longues procédures bureaucratiques soient requises pour pouvoir effectuer un test diagnostique en urgence. Les responsables des formations sanitaires ou, à défaut, les gestionnaires des centres de mise en quarantaine doivent être des ordonnateurs de l’utilisation des tests diagnostiques…La gratuité de la prise en charge médicale et psychologique des cas confirmés…La création d’une Commission Nationale Chargée de la Gestion de l’épidémie du Covid-19 et de la Protection des Camerounais face à cette maladie. Cette Commission doit être présidée par le Président de la République et non pas par un tiers. Devant la gravité de la situation, chacun doit prendre ses responsabilités et non plus les déléguer comme d’habitude. » propose Maurice Kamto qui explique que  cette Commission devrait être subdivisée en plusieurs Sous-Commissions dont une Sous-Commission Sanitaire composée des experts de la santé clinique, de la santé publique et des professionnels de l’industrie pharmaceutique et biomédicale qui devrait définir les protocoles de prise en charge dans les centres de mise en quarantaine ; elle devrait également concevoir les contenus et les supports des messages à diffuser dans le grand public.

Je demande La création d’une Commission Nationale Chargée de la Gestion de l’épidémie du Covid-19 et de la Protection des Camerounais face à cette maladie. Cette Commission doit être présidée par le Président de la République et non pas par un tiers

Maurice Kamto

Cette Sous-Commission devrait par ailleurs élaborer le protocole d’approvisionnement, de stockage et de distribution des intrants et matériels utilisés dans la prise en charge des personnes infectées. Et une autre  Sous-Commission Para-Sanitaire chargée de la définition et de la mise en œuvre des mesures complémentaires aux mesures sanitaires (mesures non sanitaires). Une dernière sera dénommée  Sous-Commission de Sureté dont les actions d’intelligence et de sécurisation devraient s’inscrire dans l’objectif de l’éradication du Covid-19 au Cameroun. Cette Sous-Commission devrait donc assurer, entre autres, la mise en œuvre des mesures contraignantes prises aux frontières et à l’intérieur du territoire national. En sus, Maurice Kamto exige « que soient publiés les chiffres réels des personnes déjà infectées. Des informations dignes de foi font état d’un nombre bien plus important de Camerounais déjà infectés. Je demande également que soient prises des mesures d’accompagnement des opérateurs économiques ainsi que les ménages dont les activités seront affectées par les mesures prises par le Gouvernement. ». Il assure qu’il sera particulièrement attentif à ce sujet.

À LIRE  Covid-19 : Ces morts qui confirment les mensonges du régime Biya

Tout en affirmant la disposition de son parti à contribuer à une riposte nationale appropriée au Covid-19, Maurice Kamto «invite les Camerounais à se montrer très respectueux des mesures d’hygiène rendues publiques par l’Organisation Mondiale de la Santé afin de se protéger d’une part, et de protéger leur entourage d’autre part. A ceux qui sont déjà infectés par le Covid-19, je souhaite un bon et prompt rétablissement, tandis j’adresse aux personnels de santé mes sincères encouragements et ma reconnaissance pour les efforts consentis, et encore à fournir. » Rassure-t-il. Et de conclure que « Nous sommes une Grande Nation ! N’en déplaise à ceux qui l’humilient par une gouvernance d’un autre âge et veulent l’émietter par la haine distillée. Avec les efforts de tous et de chacun, nous pourrons traverser cette épreuve et être encore plus forts pour aller à la rencontre de notre destin, duquel cette adversité ne saurait nous détourner. Soyons solidaires et protégeons-nous les uns les autres. »

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

L’ambassadeur du Cameroun en France, Alfred Nguini, s’est tout...
Le président des Etats-Unis semble insensible au tourment qui...

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments