Cameroun : Chronique d’une nuit militarisée chez Maurice Kamto

En lançant un appel pour une marche pacifique ce 22 septembre destinée à réclamer le départ de Paul Biya, au pouvoir depuis 37 ans, l'opposant Maurice Kamto s'est attiré les foudres des thuriféraire du régime en place; au-delà des critiques ,un impressionnant dispositif militaire a été déployé au domicile de l'homme politique pour nuire à sa tranquillité.

La marche de toutes les attentions

Quartier Santa Barbara, non loin de la Présidence de la République, la peur flotte dans l’air; le vent souffle au rythme de la marche annoncée par le Président Maurice Kamto. La CRTV, l’office de radiodiffusion à capitaux publics, a multiplié les éditions d’information pour dissuader les Camerounais de participer à cette marche qualifiée “d’antidémocratique” par les pontes du régime. Les Policiers sont omniprésents, les aller et venues sont interdites dans les routes secondaires donnant à la résidence du leader politique. Des bandes lourdement armées ont encerclé son domicile depuis plusieurs jours, et le dispositif s’est vu renforcer ce 21 septembre -à la veille de la marche pacifique annoncée par Maurice Kamto-Une manifestation dont il a rappelé la légitimité ce 21 septembre

Bavures policières

On n’est qu’à quelques heures de cette marche que les bavures du régime Biya s’enchaînent déjà. Il nous revient que les éléments des forces de l’ordre présents à l’entrée du domicile de Maurice Kamto ont tenté une effraction avant de s’apercevoir que des militants, l’ayant pressenti, étaient dans la résidence pour assurer sa protection. Les militaires ont donc tenter d’employer la violence tantôt pour limiter les déplacements dans les parages, tantôt pour empêcher toute personne de s’introduire dans la résidence de Maurice Kamto. Des agissements qui ont tôt fait d’alerter les officiels du MRC. Il nous revient que des militants et sympthisants du MRC ont aussitôt accouru pour s’enquérir de la situation. Le Pr. Alain FOGUE TEDOM,venu dans ce sens s’est vu interpellé avec certains des militants et conduits vers une destination inconnue; cette interpellation a pour objectif d’intimider les manifestants comme le gouvernement en a l’habitude. Selon des témoignages dans les manœuvres, les forces de l’ordre ont causé la mort d’un conducteur de moto sur le champ.

#ctaText??#  Cameroun : l'État islamique monte en puissance après la mort de Shekau

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

 Au-delà du soutien financier (il y a encore quelques...
Francis Ngannou ne va pas remplacer le défunt acteur...
Paul Biya gagne donc un salaire mensuel d'environ 29.000.000 francs...

Autres actualités

Cameroun : Fridolin Nké remet les Beti inféodés à leur place

Merci pour tes précieux conseils mon frère ! Tes mots sont sages.

Cameroun – Turquie : la coopération universitaire renforcée

L'objectif de cette convention de partenariat est d'assurer un partage d'expériences à travers la mobilité des étudiants, enseignants et cadres administratifs et...

Cameroun : 6 morts dans une attaque de Boko Haram

C’est le ministère de la Défense qui a révélé l’information ce 27 juillet à l’opinion publique. Le document produit par ce département ministériel...

Emmanuel macron maintient un soutient assidu à Paul Biya dans ses derniers jours

 Au-delà du soutien financier (il y a encore quelques mois, les salaires des fonctionnaires ont été payés par l’Agence Française de Développement.)...

Université de Yaoundé II : bientôt la rentrée académique

L'année académique 2020-2021 s'achève dans quelques jours, il était important d'en dresser le bilan afin de corriger les manquements observés et de...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :