Parution d’ouvrage: L’humanisme de Guillaume Soro décrypté

Préface au livre de Lawrence York Atilade Par Franklin Nyamsi Wa Kamerun(*)

Préface au livre de Lawrence York Atilade
Par Franklin Nyamsi Wa Kamerun(*)

Dans une grande époque, les meilleurs esprits s’attachent à ce qui éveille, à ce qui réveille, à ce qui sublime l’humanité en tout humain. Qui peut donc comprendre la Côte d’Ivoire contemporaine sans s’imbiber de l’action du leader syndical, chef de la résistance militaro-politique, ministre d’Etat, Premier Ministre et Président de l’Assemblée Nationale, qu’aura été de 1995 à 2019, Guillaume Kigbafori Soro ? L’enfant de Kofiplé, ce laminaire ivoirien imbibé de tous les sucs de son pays natal, est incontestablement, voire absolument incontournable dans la Côte d’Ivoire en mouvement.
J’ai le bonheur, dans les quelques lignes qui suivent, de camper le geste original par lequel Lawrence Atilade, un intellectuel ivoirien émergeant de mes cadets favoris, trace dans ce livre, le portrait de la figure politique du leader générationnel Guillaume Kigbafori Soro que nous avons en partage.
L’intérêt de cet ouvrage fait de tribunes incisives que je vous invite ardemment à découvrir, lectrices et lecteurs futurs, est quadruple : biographique, politique, générationnel et testamentaire.

Primo, Lawrence Atilade suit Guillaume Kigbafori Soro, de sa plume et de sa rigueur intellectuelle avérées, au fil de ses actes et paroles depuis bientôt cinq ans, sans coup férir. IL analyse le dire, le faire, le penser, le paraître et l’être-Soro, sous des coutures tellement insoupçonnées qu’on peut considérer qu’en ce livre, il déplie bien des choses qui seraient demeurées pliées pour le commun des mortels. IL donne ainsi une épaisseur archivistique à la figure émergente d’un homme d’Etat dont tous s’accordent pour dire qu’il a la baraka sublime des bâtisseurs de nations. Pour connaître Guillaume Kigbafori Soro, il va donc falloir compter avec cet opus, cisaillé dans la patience des jours, dans la besogne d’une forge conceptuelle où, en près de cinq années, j’ai vu Lawrence Atilade croître en force, sagesse et beauté.

Secundo, Lawrence Atilade s’attache à dessiner la politique selon Guillaume Soro, dégageant du magma des actions, des idées, des projets, des réalisations qui parsèment le chemin du Président de l’actuel Comité Politique de Côte d’Ivoire, une vision sereine de la transformation d’un pays Pauvre Très Endetté en une nation prospère, libre et digne d’admiration dans les décennies qui viennent. C’est en examinant le Parlementaire Soro à l’œuvre que Lawrence Atilade dégage la Côte d’Ivoire qui s’annonce sous les ahans de son engagement intrépide. Depuis la fabrique des lois, jusqu’aux combats multiples pour la liberté que Guillaume Kigbafori Soro aura mené courageusement durant les deux décennies de sa carrière syndicale, militaro-politique et politique, Lawrence Atilade montre la Côte d’Ivoire qui vient, en rappelant les accents de celle que défend le courageux et fort lucide leader ivoirien, contre vents et marées, au prix de toutes les adversités. Y compris celle de l’ingratitude d’un RHDP-RDR d’Alassane Dramane Ouattara qui n’aurait jamais senti la moindre odeur du pouvoir d’Etat sans l’engagement historique des Forces Nouvelles de 2002 à 2011, contre l’idéologie discriminatoire de l’ivoirité que Lawrence Atilade, ivoirien issu de l’immigration nigériane, abhorre à juste titre.

À LIRE
La candidature de Guillaume Soro à la présidentielle 2020 décryptée par Franklin Nyamsi Wa Kamerun

Tertio, l’opus de Lawrence Atilade comprend un enjeu générationnel. L’essayiste, pour son deuxième livre, s’attache à camper la rupture de style, d’époque, de paradigme d’action politique, qu’incarne Guillaume Kigbafori Soro au sein de la gent politique ivoirienne. On trouvera dans les lignes de l’auteur un portrait général du politique africain du 21ème siècle, et l’on comprendra sans doute pourquoi j’ai estimé, dans mon livre de 2017 sur le même leader, qu’il est « l’incarnation ivoirienne d’une génération africaine ». A lire donc Lawrence Atilade campant l’homme-Soro, on peut entrevoir le genre d’hommes et de femmes politiques que l’Afrique de ce siècle offrira et imposera à la face d’un monde lui-même en mutations et ruptures diverses. Le développement endocentré et écologique, si cher à Guillaume Kigbafori Soro et à ses compagnons, trouvera force illustration à travers ces lignes généreuses de patience intellectuelle et de concision.

Quarto, ce livre a une portée testamentaire. Il indique les valeurs au nom desquelles le leader Guillaume Soro et ses compagnons ont sacrifié leur jeunesse et plusieurs de leurs vies, notamment de 1994 à 2019 en Côte d’Ivoire : le refus décidé de l’injustice ; la revendication farouche de la pleine reconnaissance citoyenne ; l’audace de penser et panser par soi-même ses problèmes ; l’affirmation du droit de l’africain d’être partout chez lui en Afrique ; l’amour de la fraternité humaine et bien sûr, le sens élevé de l’effort, du travail appliqué, du mérite récompensé. L’amour du Juste, du Beau, du Bien et du Vrai, pour le dire d’un accent platonicien.
Et c’est en ce sens qu’on peut lire cet ouvrage sur l’Homme-Guillaume Soro, ou sur Guillaume Soro-l’Homme, comme une proclamation implicite ou explicite de l’humanisme du probable futur Chef de l’Etat de la République de Côte d’Ivoire. Bouteille à la mer lancée par Lawrence Atilade, ce livre énonce la promesse d’humanité de Guillaume Soro à la Côte d’Ivoire, à l’Afrique et au monde. IL dit comment le Camarade Che Bogota, comme l’appelèrent affectueusement les siens, veut résolument contribuer, avec toutes les bonnes volontés de ce temps, à donner à la Côte d’Ivoire la grandeur qu’elle n’aurait jamais dû galvauder dans la haine de l’Autre Homme. IL dit, ce beau livre, que l’espoir est vivant en Abidjan et qu’il a un visage résolu : Guillaume Kigbafori Soro. Bientôt, cela se verra à l’état de la Ville et des Campagnes, de l’Hôpital, de la Prison, du Tribunal, du Marché, de l’École et du traitement de l’Étranger et de la Nature en Côte d’Ivoire. C’est l’épure d’un grand défi qui s’esquisse ici !

À LIRE
La candidature de Guillaume Soro à la présidentielle 2020 décryptée par Franklin Nyamsi Wa Kamerun

A vous, chers lecteurs et lectrices, de lire Lawrence Atilade à présent et d’en juger sur pièces. Je ne veux abuser de votre intelligence par l’excès de quelque prescience. Au pied du mur, se révèle le vrai maçon. Quant à moi, je n’ai point boudé mon plaisir de voir à travers la plume courageuse et lettrée de mon fils intellectuel Lawrence Atilade, la preuve que la Côte d’Ivoire a des ressources inouïes pour rebondir et devenir plus durablement ce qu’elle doit être : un pays-phare de l’Afrique contemporaine…

Mont Saint-Aignan, France
Le 19 septembre 2019

(*) Professeur agrégé, Docteur en philosophie de l’Université Charles de Gaulle-Lille 3

Facebook Comments
- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments