R.D. Congo : De la maltraitance, au bonheur des enfants… Le pari en passe d’être gagné de Chantal Yelu Mulop

Celle que l’on désigne en R.D.Congo depuis un an par les périphrases “La maman de la jeunesse” ou “La Marraine des jeunes entrepreneurs” peut d’ores et déjà se frotter les mains, tellement significatifs sont les résultats engrangés en termes de réceptivité de la société congolaise relativement à ses devoirs vis-à-vis de sa jeunesse en général et de sa gent féminine en particulier. Une réceptivité que l’on décèle également du côté de la jeunesse et de la femme congolaise, qui ont compris depuis l’entrée en scène de la “chargée de mission” du président Félix Tshisekedi qu’on ne pouvait pas logiquement les « réaliser » en  leur absence, et qui, par conséquent s’impliquent plus que par le passé dans les affaires qui les concernent.

Il faut cependant dire que cette prise de conscience tous azimuts qui se traduit par de nombreuses mobilisations, actions et réactions des jeunes et des femmes congolais, un temps marginalisés, voire profondément martyrisés, mais aujourd’hui en train de reprendre leur place au sein de la société, est le résultat d’actions régaliennes entreprises par le régime en place depuis janvier 2019, et derrière lesquelles on voit toujours se profiler la silhouette imposante de la Conseillère Spéciale du Chef de l’État congolais en charge de la Jeunesse et de la Lutte contre les Violences faites a la Femme, Chantal Yelu Mulop.

Spécialiste de la santé et de l’humanitaire madame Yelu Melop a pu récemment toucher du doigt les résultats de son action sous l’égide du président Tshisekedi. C’était lors des fêtes de fin d’année 2019 en R.D. Congo, de Noël 2019 en particulier.

A cette occasion, en effet,  et agissant -faut-il le relever au nom du président congolais- elle a célébré noël avec environ un demi millier d’enfants issus de toutes les couches, à l’instar des orphelins, enfants de la rue encadrés, handicapés, trisomies, etc.  

À LIRE
RDC-Covid-19 : 28 jours de quarantaine nationale

Un acte  fort significatif considéré comme un signal fort de la volonté manifeste des dirigeants actuels de la R. D. Congo d’endiguer ce phénomène d’abandon et de maltraitance des enfants qui avait fait son lit au sein de la société congolaise, au point de passer dans l’entendement de la jeunesse même comme un écart… normé.  

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est rdc-tshisekedi-jeunesse-CYM.jpg.

“La maman de la jeunesse” a profité de cette situation pour adresser un message aux Congolais. Un message qui traduisait sa satisfaction à l’issue de cette première expérience qu’elle a dit vouloir renouveler sur l’ensemble du territoire de la RDC, mais aussi la détermination du président Tshisekedi de changer la situation sociale pour que chaque parent soit capable d’offrir à ses enfants la joie de célébrer Noël.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Attristé par la nouvelle de la mort du légendaire...
Le déplacement de Paul Biya s'est fait dans la...
Chaque jour les zombies qui usurpent le pouvoir, défient...

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments