Côte d’Ivoire/3ème mandat: Mamadou Koulibaly avait vu juste, La sécurité d’ADO rendait inéluctable la candidature de… Ouattara

Les rois fainéants et feignants ont ceci de particulier qu’ils ne font jamais ce qu’il faut dans le temps qui leur est imparti. Mais quand le temps s’est inexorablement égrené jusqu’à l’heure du bilan, ils se réveillent à la réalité, et, tel le jouvenceau qui ne sait pas s’y prendre pour la première fois, mais qui n’hésitera pas à s’inventer de fantasmagoriques exploits, ils s’inventent d’imaginaires réalisations dont ils finissent par se convaincre eux-mêmes de la réalité à force de les asséner dans les esprits, avant d’imposer à un auditoire qu’ils savent hostile, leur indispensabilité.

Puis, surgit la conscience. Ah, la mauvaise conscience. On peut tromper tout le monde, rouler tout son monde dans la farine, mais elle, c’est le miroir intérieur inaltérable. Indéformable. Qui rappellera toujours que 3.000 personnes ont été tuées en une nuit à Duekoué, dans l’Ouest ivoirien, pour paver de leurs dépouilles calcinées le chemin de “Narcisse” vers le palais présidentiel ; que bien avant, Narcisse avait fomenté une guerre civile qui a duré neuf ans, détruisant en partie le pays et empêchant son prédécesseur de développer le reste du pays qui n’était pas sous le narcissique contrôle du chef rebelle, que c’est une armée étrangère qui a porté “narcisse” au pouvoir après avoir bombardé bon nombre de ses compatriotes et le palais présidentiel pour en extraire son prédécesseur, que ses miliciens avaient déchiqueté ce triste 11 avril 2011 à l’arme à feu la bouche  d’un ministre de Laurent Gbagbo, Désiré Tagro, alors que la fin de la crise postélectorale venait d’être sifflée… par la France… Bref !, que les crimes de sang dont sont couvertes les mains du beau “Narcisse” sont tellement innombrables en plus du degré zéro de réalisation du programme politique, économique, social, culturel et sportif qu’il a vendu au peuple ivoirien à chaque veille d’élection présidentielle aire confiance. C’est à prendre ou à laisser. Car ils sont les plus beaux, les plus forts, les plus courageux, les plus à même de… “Narcisse” lui-même !,  que hormis Allah, le Clément et Miséricordieux, il n’y a que la confiscation par lui du pouvoir pour le prémunir contre la justice.

#ctaText??#  Pétition: Plus de 40 intellectuels signent "Halte à la présidence à vie en Afrique !" de Veronique Tadjo, Thierno & Eugène Ebode,

Mamadou Koulibaly, fondateur et candidat à l’élection présidentielle de 2020 du parti d’opposition LIDER, l’avait vu venir il y a deux ans, et en avait prévenu les Ivoiriens, qui ont malheureusement cru que si l’homme est capable du PIRE (massacrer les citoyens d’un pays avec la complicité d’une puissance étrangère pour gouverner ce pays), Alassane Ouattara était aussi capable du MEILLEUR : tenir sa parole. Eh bien, les Ivoiriens n’y ont vu que du feu.  

Ndam Njoya Nzoméné

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Cameroun: Plainte internationale contre le régime Biya après la marche du 22 septembre

C'est la deuxième missive qu'il adresse au régime Biya après les bavures policières du 22 septembre 2020 dans plusieurs régions du...

A contested legacy: Julius Nyerere and the 2020 Tanzanian election (The Conversation)

By Luke Melchiorre* Julius Nyerere’s ideas and legacy remain objects of debate in contemporary politics, especially in an...

Parqués tels des bêtes à la Police judiciaire à Douala : Leur crime ?...

Ainsi sont toujours les après-manifestations de protestation au Cameroun. C’est une tradition. Comme c’est une tradition que les policiers tirent sur les...
video

Cameroun : Albert Dzongang introuvable depuis le 22 septembre. Vers un Remake de l’affaire...

Arrêté ou en fuite ? Difficile de dire exactement où se trouve l'ancien député du Rdpc, Conseiller du Président national du MRC,...

22 septembre (suite) au Cameroun : Crainte d’un mouvement des avocats après l’arrestation...

Après les centaines d’arrestation opérées depuis mardi dans les rangs des militants de l’opposition et des activistes de la société civile pour...
- Publicité -
Facebook Comments