Etats-Unis : Démissionaire, le ministre Alex Azar met Trump en garde contre toute perturbation de l’investiture de Joe Biden

Le Secrétaire à la Santé et aux Services sociaux, Alex Azar qui a démissionné à adressé démissionne et dézingue Donald Trump  

Pas de quoi rasséréner le camp du président sortant à quatre jours de sa sortie de scène et de l’investiture de Joe Biden à laquelle il a annoncé qu’il n’assistera pas. Un autre de ses collaborateurs vient de quitter le navire.

Ce samedi début du dernier week-end à la Maison Blanche du président républicain Donald Trump a été marqué par son effacement total, au moment où le personnel qui lui est lié se préparait à quitter le siège de l’administration américaine.

C’est dans cette ambiance toute de morosité qu’est rendue publique l’annonce non moins retentissante de la démission -qui date pourtant du 12 janvier- du Secrétaire à la Santé et aux Services sociaux, Alex Azar, qui a adressé sa lettre de démission au président Trump, en s’attardant sur le scandale des émeutes du Capitole, ainsi que sur la rhétorique et le rôle y relatifs dudit président.

M. Azar qui a annoncé que sa démission prendra effet le 20 janvier, soit le jour de la prestation de serment de Joe Biden, plus précisément après l’assermentation, a évoqué les violences perpétrées la semaine dernière au Capitole par les partisans de Trump, comme principale cause de son action.

« L’attaque du Capitole a été une atteinte contre notre démocratie et contre la tradition des transitions pacifiques du pouvoir que les États-Unis d’Amérique ont donnée à voir au monde », a-t-il fait-il savoir dans sa lettre de démission, avant d’implorer son futur ex-patron « de continuer à condamner sans équivoque toute forme de violence, d’exiger que personne ne tente de perturber les activités d’investiture à Washington ou ailleurs, et de continuer à soutenir sans réserve la transition pacifique et ordonnée du pouvoir le 20 janvier.  »

La lettre de démission qui dure deux pages n’en décrit pas moins cependant les réalisations de l’administration Trump que « les actions et la rhétorique qui ont suivi l’élection … menacent de ternir », selon , selon le Secrétaire Azar.

Sa démission intervient, faut-il le rappeler, alors que la présidente de la Chambre des Représentants, Nancy Pelosi est toujours attendue relativement à l’envoi du nouvel article de destitution du président au Sénat, comme l’explique dans la vidéo ci-dessus de Kelly O’Donnell de NBC pour TODAY.

Facebook Comments
- Publicité -

Plus populaires

 Au-delà du soutien financier (il y a encore quelques...
Francis Ngannou ne va pas remplacer le défunt acteur...

Autres actualités

Cameroun : Fridolin Nké remet les Beti inféodés à leur place

Merci pour tes précieux conseils mon frère ! Tes mots sont sages.

Cameroun – Turquie : la coopération universitaire renforcée

L'objectif de cette convention de partenariat est d'assurer un partage d'expériences à travers la mobilité des étudiants, enseignants et cadres administratifs et...

Cameroun : 6 morts dans une attaque de Boko Haram

C’est le ministère de la Défense qui a révélé l’information ce 27 juillet à l’opinion publique. Le document produit par ce département ministériel...

Emmanuel macron maintient un soutient assidu à Paul Biya dans ses derniers jours

 Au-delà du soutien financier (il y a encore quelques mois, les salaires des fonctionnaires ont été payés par l’Agence Française de Développement.)...

Université de Yaoundé II : bientôt la rentrée académique

L'année académique 2020-2021 s'achève dans quelques jours, il était important d'en dresser le bilan afin de corriger les manquements observés et de...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :