Idriss Déby favorable au jugement d’El-Béchir

“J’affirme la pleine détermination de mon pays à coopérer avec la CPI sur ce dossier” poursuit le dirigeant tchadien.

Idriss Déby revient par ailleurs sur l’affaire de l’Arche de Zoé, déclarant: “Je suis surpris que ces voyous se retrouvent en liberté aussitôt après avoir quitté le Tchad.” Il rappelle que les dommages et intérêts promis n’ont toujours pas été payés aux familles des victimes, en dépit de la garantie donnée par le président français.

Idriss Déby regrette le président Chirac, qui “savait trouver le bon langage” selon lui.

Facebook Comments

- Publicité -

Plus populaires

Voilà une nouvelle qui a eu de quoi contenter...
Les statistiques d'Allô Fokou sont sans appel. Aux dernières...
Vous vous souvenez de l’apocalypse qui était annoncée en...

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments