Sommet des Non-alignés mercredi en Egypte, dominé par l’Inde et le Pakistan

Le Premier ministre pakistanais, Yousuf Raza Gilani, et son homologue indien, Manmohan Singh, se rencontreront en marge du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement du mouvement, qui se tiendra pendant deux jours dans la station balnéaire égyptienne de Charm el-Cheikh, sur la mer Rouge.

Les relations entre les deux voisins se sont nettement dégradées après les attentats de Bombay, qui ont fait 174 morts dont neuf des dix assaillants en novembre 2008 et ont  été imputés par New Delhi à un groupe armé pakistanais avec  la complicité des services de renseignement militaires d’Islamabad.

Ces attaques ont entraîné le gel du laborieux processus de paix amorcé en janvier 2004 entre les deux puissances nucléaires militaires d’Asie du sud, qui se sont fait trois fois la guerre depuis leur indépendance en août 1947. A la mi-juin, le Premier ministre indien avait lancé un appel à la paix au Pakistan, mais à la condition qu’Islamabad éradique le “terrorisme” islamiste de son territoire.

Créé en 1955, pendant la guerre froide, le mouvement des Non-alignés entendait se distancier des blocs Est et Ouest.

Aujourd’hui, après l’effondrement de l’URSS et le bouleverse-ment de l’équilibre mondial, sa raison d’être est en question.

Il regroupe 53 pays d’Afrique, 38 d’Asie, 26 d’Amérique latine et des Caraïbes et un d’Europe. Seize pays et neuf organisations y ont également le statut d’observateur.

Facebook Comments

- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

Résolue à militer au sein du MRC malgré les...
Le Barreau du Cameroun vient de perdre un important...

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments