Le Mali va célébrer en 2010 le cinquantenaire de son indépendance

Un groupe de 50 femmes et hommes qui ont le même âge que le Mali prendra part aussi au défilé.

Il a été crée auprès du Premier ministre malien une Commission nationale d’organisation du Cinquantenaire de l’indépendance du Mali, dénommée “Commission du Cinquantenaire”.

Elle est chargée d’assurer la coordination et de concourir au bon déroulement des manifestations organisées à l’occasion de la célébration du Cinquantenaire de l’indépendance du Mali.

Selon le président de la Commission, l’ancien ministre, le Pr. Oumar Hammadoun Dicko, le Cinquantenaire est une occasion de forger la mémoire collective par des témoignages et hommages à des résistants et des personnalités qui ont contribué à l’indépendance, à la paix, à la cohésion sociale, à la bonne gouvernance et au processus de développement économique, social et culturel du Mali depuis 1960.

Les activités du Cinquantenaire vont s’étendre sur l’année 2010 avec diverses activités, retraçant l’histoire du Mali à travers des photos, des monuments, des danses, des témoignages directs ou indirects, oraux ou écrits, des déclarations d’acteurs politiques.

Pour symboliser le cinquantenaire, il est prévu la création d’une Cité internationale où les pays amis du Mali construiront un pavillon, retraçant l’histoire de leur pays.

Facebook Comments

- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

La conférence de la Libye et la nouvelle ruée vers l’Afrique (WSWS)

Par sa forme et son lieu, la réunion fait rappeler la tristement célèbre «Conférence sur le Congo», qui s’est également tenue à Berlin du 15 novembre 1884 au 26 février 1885, à l’invitation du Chancelier allemand Bismarck. Son résultat fut l’«Acte général de la Conférence de Berlin» adopté par les représentants des États-Unis, de l’Empire ottoman, des puissances européennes et de la Russie.
- Publicité -
Facebook Comments