Le président de la Banque mondiale va visiter trois pays africains

 

Robert B. Zoellick, président de la Banque mondiale

 

Au cours de cette tournée qui le mènera en République démocratique du Congo, au Rwanda et en Ouganda, M. Zoellick verra de près certains effets néfastes causés par la crise financière à ces trois pays de la région des Grands Lacs.

Avant son voyage, M. Zoellick a encouragé les investisseurs à profiter des opportunités d’investissement dont regorge le continent africain en dépit de la crise.

Il existe des possibilités, même dans les pays africains en proie encore à des conflits ou qui viennent de retrouver la paix, comme la RD Congo ou post-génocide comme le Rwanda et ceux relativement stables comme l’Ouganda, a-t-il dit dans un communiqué de presse publié vendredi à Nairobi par le bureau de la Banque mondiale.

«Certains des plus grands gains dans la lutte contre la pauvreté en Afrique peuvent être réalisés si les investisseurs et les bailleurs de fonds renforcent le soutien à l’agriculture, en aidant l’Afrique à réaliser la sécurité alimentaire, tout en améliorant les revenus des populations rurales et en facilitant la commercialisation des récoltes de même que la conservation et la transformation des produits agricoles”, a déclaré M. Zoellick.

L’aide que le Groupe de la Banque mondiale apporte à l’Afrique passe principalement par le biais de l’Association internationale de développement (IDA) et l’International Finance Corporation (IFC).

Facebook Comments

- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

Résolue à militer au sein du MRC malgré les...
Le 23 janvier 2019, le trentenaire se proclamait président par...
Dans une missive portée au Procureur général Près la...

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments