De vifs échanges précèdent la visite de Zuma à Harare

Dans un communiqué, le ministère des Affaire étrangères sud-africain indique que le chef de l’Etat, Jacob Zuma, se déplace en qualité de président en exercice de la Communauté de développement économique des pays de l’Afrique australe (SADEC), pour résoudre le contentieux qui oppose le Premier ministre, Morgan Tsvangirai et le président Robert Mugabe.

Le numéro 3 de l’ANC a affirmé que Jacob Zuma évoquerait sans détour le « comportement déviant » de M. Mugabe et a critiqué les arrestations à répétition conduites contre les députés de Morgan Tsvangirai. Le porte-parole de Robert Mugabe a sèchement répliqué, signifiant que « Zuma est ici en temps qu’invité, et ce n’est pas l’invité qui définit l’ordre du jour. Zuma est ici pour inaugurer le salon de l’agriculture. Point à la ligne ».

Les visites de l’ancien président sud-africain, Thabo Mbeki, au Zimbabwe, n’ont jamais été précédées d’échanges aussi vifs. Il faut dire que M. Mbeki avait l’habitude de ménager Robert Mugabe. Depuis sa prise de fonction, Jacob Zuma ne s’est jamais franchement démarqué de cette approche bienveillante. Osera-t-il brusquer Robert Mugabe ? C’est tout l’enjeu de cette visite de 24h.

Facebook Comments

- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

En annonçant presque simultanément un train d’amendements constitutionnels et...
Le sulfureux ministre de l’Emploi et de la...

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments