Nord Cameroun: 51 morts du choléra depuis septembre.

YAOUNDÉ — Un total de 51 personnes sont mortes du choléra dans le nord du Cameroun, selon la radio nationale, lors d’une épidémie qui s’est déclarée en septembre, a appris l’AFP mercredi.

“Le dernier rapport en notre possession fait état de 23 décès dans la région de l’Extrême-Nord où 144 cas de choléra ont été enregistrés dans les hôpitaux”, a affirmé à l’AFP un responsable du ministère de la Santé public sous couvert d’anonymat.

Selon la radio nationale publique Cameroon Radio Television (CRTV), la maladie a tué 28 autres personnes dans la région voisine du Nord où 152 cas de choléra sont signalés. La radio cite un responsable régional du ministère de la Santé.

Les autorités sanitaires de la région ont invité “les populations à respecter les mesures élémentaires d’hygiène”, selon la radio qui indique que “la prise en charge” des patients “est “gratuite”.

De source médicale, les premier cas de choléra ont été confirmés dans les deux régions au mois de septembre.

La consommation de l’eau d’une rivière contaminée par le linge d’une première victime venue du Nigeria voisin et les mauvaises conditions d’hygiène sont à l’origine de la propagation de la maladie dans l’extrême Nord, a-t-on indiqué de même source.

Début octobre, la radio avait recensé 15 depuis les premiers cas survenus le 2 septembre.

“Les premières personnes contaminées avaient bu une eau insalubre qui prend sa source” dans une région du Nigeria voisin, a ajouté la Cameroon Radio-Television (CRTV).

En 2004, une épidémie de choléra avait frappé Douala (sud), la capitale économique du pays, tuant au moins 100 personnes, de sources officielles. Selon les autorités, la maladie avait été causée par la mauvaise qualité des eaux de consommation et l’insalubrité.

Facebook Comments

- Publicité -

Plus populaires

Voilà une nouvelle qui a eu de quoi contenter...
Les statistiques d'Allô Fokou sont sans appel. Aux dernières...
Vous vous souvenez de l’apocalypse qui était annoncée en...

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments