Qualification: une célébration en demi-teinte dans le pays

45 minutes sans images
Samedi jour du dernier match qualificatif couplé Coupe d’Afrique des Nations (CAN)/ Coupe du Monde 2010, tout était organisé dans la capitale, pour vivre la rencontre décisive opposant les marocains au Cameroun. Dans les débits de boisson, on a procédé aux renouvellement des stocks. La plupart des camerounais s’attendaient à vivre un grand moment de football. Le grand moment a été au rendez vous, mais pendant toute la première mi-temps en lieu et place du match, la Cameroon radio and Television (CRTV) a montré une image bleue avec des inscriptions sur l’évolution de la rencontre et le commentaire des envoyés spéciaux radio. Une situation qui a véritablement gâché le plaisir de beaucoup de supporters. D’un coup, les débits de boissons qui s’étaient remplis se sont peu à peu vidés.

L’incompétence technique indexée
La CRTV exagère même la télévision sénégalaise a montré un match (Togo-Gabon) de cette dernière journée des éliminatoire affirme Jacques dont la patience entretenue par l’écran bleu de la CRTV était mise à rude épreuve. Même ambiance terne dans les studios des chaines privées locales, qui attendaient le signal de la CRTV pour cette grande communion de football. Plus irritant pour les téléspectateurs, aucune explication n’est fournie, et les journalistes de la CRTV ne sont revenus qu’à la fin du match pour célébrer timidement ce qui était pourtant un exploit. Une explication viendra de la chaine de télévision privée STV. Selon elle la faute serait due à l’incapacité des techniciens (CRTV) à incorporer le signal TV dans le réseau camerounais de diffusion.

Facebook Comments

- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments