La ténacité irlandaise

Deux appels rejetés, mais une volonté ferme.

L’Irlande est toujours convaincue de la légitimité de sa place au Mondial.

Après qu’on lui eut refusé deux fois de reprendre son match retour de barrage contre la France, elle revient à la charge pour réclamer une place en Afrique du Sud à titre de 33e équipe.

Le président de la FIFA Sepp Blatter a été informé de la situation lundi et discutera de cette possibilité devant son comité exécutif, mercredi.

L’Irlande a été éliminée du tableau des prétendants dans une nulle de 1-1 controversée au Stade de France. Un but de William Gallas en prolongation, inscrit grâce à une faute de main non appelée de Thierry Henry, a assuré la qualification des Bleus.

L’heure au changement

Par ailleurs, Blatter étudie sérieusement la possibilité d’ajouter un autre officiel sur le terrain en Afrique du Sud, pour éviter des débordements similaires à ceux du Stade de France. La faute de main de Henry pourrait ainsi créer un précédent.

« Il y a un manque de discipline et de respect pour le jeu chez les joueurs, parce qu’ils trichent, a-t-il lancé. Ils essaient de tirer avantage d’une situation et il faut se battre contre ça. »

« Nous n’avons qu’un seul homme qui puisse intervenir sur le terrain. Il a deux assistants pour l’instant, et peut-être plus à l’avenir. Il doit rendre une décision sur-le-champ, mais n’a que deux yeux. Le contrôle des matchs est au programme. Comment pouvons-nous éviter que de telles situations se reproduisent? »

L’UEFA a déjà recours, à titre expérimental, à un système à cinq arbitres, avec un homme en plus à chaque extrémité du terrain, pour aider les décisions de l’officiel en chef sur les jeux dans la surface de réparation, notamment pour déterminer si le ballon franchit ou non la ligne des buts.

Facebook Comments

- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Cameroun: Plainte internationale contre le régime Biya après la marche du 22 septembre

C'est la deuxième missive qu'il adresse au régime Biya après les bavures policières du 22 septembre 2020 dans plusieurs régions du...

A contested legacy: Julius Nyerere and the 2020 Tanzanian election (The Conversation)

By Luke Melchiorre* Julius Nyerere’s ideas and legacy remain objects of debate in contemporary politics, especially in an...

Parqués tels des bêtes à la Police judiciaire à Douala : Leur crime ?...

Ainsi sont toujours les après-manifestations de protestation au Cameroun. C’est une tradition. Comme c’est une tradition que les policiers tirent sur les...
video

Cameroun : Albert Dzongang introuvable depuis le 22 septembre. Vers un Remake de l’affaire...

Arrêté ou en fuite ? Difficile de dire exactement où se trouve l'ancien député du Rdpc, Conseiller du Président national du MRC,...

22 septembre (suite) au Cameroun : Crainte d’un mouvement des avocats après l’arrestation...

Après les centaines d’arrestation opérées depuis mardi dans les rangs des militants de l’opposition et des activistes de la société civile pour...
- Publicité -
Facebook Comments