Lionel Messi, Ballon d’or

1. Lionel Messi (Argentine, FC Barcelone) : 473 points
2. Cristiano Ronaldo (Portugal, Manchester United puis Real Madrid) : 233 pts
3. Xavi (Espagne, FC Barcelone) : 170 pts
4. Andrès Iniesta (Espagnol, FC Barcelone) : 149 pts
5. Samuel Eto’o (Cameroun, FC Barcelone puis Inter Milan) : 75 pts
6. Kaka (Brésil, Milan AC puis Real Madrid) : 58 pts
7. Zlatan Ibrahimovic (Suède, Inter Milan puis FC Barcelone) : 50 pts
8. Wayne Rooney (Angleterre, Manchester United): 35 pts
9. Didier Drogba (Côte d’Ivoire, Chelsea): 33 pts
10. Steven Gerrard (Angleterre, Liverpool) : 32 pts
11. Fernando Torres (Espagne, Liverpool): 22 pts
12. Cesc Fabregas (Espagne, Arsenal) : 13 pts
13. Edin Dzeko (Bosnie, Wolfsburg) : 12 pts
14. Ryan Giggs (Pays de Galles, Manchester United) : 11 pts
15. Thierry Henry (France, FC Barcelone) : 9 pts
16. Luis Fabiano (Brésil, FC Séville), Nemanja Vidic (Serbie, Manchester United), Iker Casillas (Espagne, Real Madrid): 8 pts
19. Diego Forlan (Uruguay, Atletico Madrid) : 7 pts
20. Yoann Gourcuff (France, Bordeaux) : 6 pts
21. Andreï Archavine (Russie, Arsenal), Julio Cesar (Brésil, Inter Milan), Frank Lampard (Angleterre, Chelsea) : 5 pts
24. Maicon (Brésil, Inter Milan) : 4 pts
25. Diego (Brésil, Werder Brême puis Juventus Turin) : 3 pts
26. David Villa (Espagne, Valence), John Terry (Angleterre, Chelsea) : 2 pts
28. Franck Ribéry (France, Bayern Munich), Yaya Touré (Côte d’Ivoire, FC Barcelone) : 1 pt
30. Karim Benzema (France, Lyon puis Real Madrid): 0 pt

Un plébiscite !

Jamais, dans l’histoire du Ballon d’Or France Football, un lauréat n’avait été sacré avec une telle avance : 240 points sur son dauphin, le Portugais Cristiano Ronaldo, sacré en 2008. (Photo Presse-Sports)

Attendu comme le Messi au palmarès, le lutin argentin s’y inscrit au-delà de toutes les attentes. A la quasi unanimité, les 96 membres du jury ont voté pour l’attaquant du FC Barcelone qui totalise 473 points sur 480 possibles. Un automne moins flamboyant que son début d’année, des prestations décevantes lors de la laborieuse qualification de l’Argentine à la Coupe du Monde 2010 avaient relancé les spéculations sur son sacre. Mais, le jury a consacré son rôle décisif dans tous les succès du Barça cette année: le Championnat d’Espagne, la Coupe du Roi et, surtout, la Ligue des champions, dont il a été le meilleur buteur, avec 9 but (en 12 matches). Lors de la finale contre Manchester United (2-0), à Rome, celui qu’on surnommait « El Enano » (le nain), en raison de ses problèmes de croissance à l’adolescence, a même marqué un but de la tête !
Premier Argentin au palmarès

S’il n’a pas été sacré « pichichi » (meilleur buteur) de la Liga, Lionel Messi a tout de même marqué 23 fois, ce qui en fait le deuxième meilleur buteur du Barça (en Championnat), derrière Samuel Eto’o (30 réalisations). Fort de ces buts mais aussi de ses exploits techniques, de ses enchaînements de dribles et de ses déboulés ballon collé au pied, le prodige de Rosario a donc raflé la mise. Il est le premier Argentin à inscrire son nom au palmarès depuis l’ouverture, en 1995, du Ballon d’Or (jusqu’alors européen) aux joueurs des autres continents. Alors que les Brésiliens ont été sacrés cinq fois en quatorze ans (Kakà en 2007, Ronaldinho en 2005, Rivaldo en 1999, Ronaldo en 1997 et 2002), aucun Argentin ne l’avait obtenu encore obtenu. Pour une première, « la Pulga » (la puce) n’a pas raté son saut : elle a fait un bond de géant dans l’histoire du trophée individuel le plus prestigieux de la planète foot.

Facebook Comments

- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Cameroun: Plainte internationale contre le régime Biya après la marche du 22 septembre

C'est la deuxième missive qu'il adresse au régime Biya après les bavures policières du 22 septembre 2020 dans plusieurs régions du...

A contested legacy: Julius Nyerere and the 2020 Tanzanian election (The Conversation)

By Luke Melchiorre* Julius Nyerere’s ideas and legacy remain objects of debate in contemporary politics, especially in an...

Parqués tels des bêtes à la Police judiciaire à Douala : Leur crime ?...

Ainsi sont toujours les après-manifestations de protestation au Cameroun. C’est une tradition. Comme c’est une tradition que les policiers tirent sur les...
video

Cameroun : Albert Dzongang introuvable depuis le 22 septembre. Vers un Remake de l’affaire...

Arrêté ou en fuite ? Difficile de dire exactement où se trouve l'ancien député du Rdpc, Conseiller du Président national du MRC,...

22 septembre (suite) au Cameroun : Crainte d’un mouvement des avocats après l’arrestation...

Après les centaines d’arrestation opérées depuis mardi dans les rangs des militants de l’opposition et des activistes de la société civile pour...
- Publicité -
Facebook Comments