Cameroun-Nigeria : Vers la normalisation effective des relations

Yaoundé et Abuja ne cessent de se faire les yeux doux depuis que la souveraineté camerounaise sur la péninsule de Bakassi a été reconnue par la justice internationale. Au sein d’une commission mixte, les deux capitales prévoient de nombreux échanges et une coopération renforcée.

Un nouveau palier a été franchi le 14 décembre dernier avec la pose de la première borne qui balisera désormais la frontière terrestre commune du Nigeria et du Cameroun.

Plus de 3 000 bornes baliserons cette frontière qui s’étend sur 1950 kilomètres. Un vaste chantier, mais les deux pays ont assuré que l’installation des bornes-frontières va se poursuivre.

Pour le financement de ces travaux, l’Union européenne (UE), par ailleurs premier bailleurs de fonds du projet, a déjà débloqué près de 3 milliards de francs CFA pour sa réussite.

Bakassi est l’extension de la péninsule de Calabar dans le Golfe de Guinée. Ce territoire de 1000 km2 situé à la frontière entre le Nigeria et le Cameroun a fait l’objet d’un sérieux contentieux entre les deux pays.

Ce conflit frontalier avait failli provoquer une guerre entre les deux pays en 1994, le Nigeria et le Cameroun se disputant cette zone marécageuse aux confins du delta du Niger, déterminante pour délimiter la frontière maritime dans des eaux poissonneuses au sous-sol riche en pétrole.

Facebook Comments

- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

Résolue à militer au sein du MRC malgré les...
Le 23 janvier 2019, le trentenaire se proclamait président par...
Dans une missive portée au Procureur général Près la...

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments