Détournements à la BEAC : Des “phénomènes isolés” selon le gouverneur de la banque

Les malversations au sein de la Beac, qui ont été révélées en septembre, “sont des phénomènes isolés”, a assuré devant la presse le Gabonais Philibert Andzembé, à l’issue d’une réunion de son Comité politique et monétaire tenue à Douala, la capitale économique camerounaise. “Ces crises n’ébranlent en rien la Banque mais il faut en prendre conscience”, a précisé le gouverneur dont la gestion a été mise en cause.

“Il faut déterminer les responsabilités et revoir l’ensemble des structures qui ont été à l’origine de ces malversations. C’est ce travail qui est en train d’être fait”, a-t-il ajouté. “Il faut laisser faire la justice afin de punir les responsables”, a-t-il dit. “La Banque centrale est une institution qui est comme un rocher : il peut y avoir du vent autour du rocher mais le rocher ne rompt pas”. Interrogé sur son avenir, M. Andzembé a répondu : “Je suis très serein dans ma vie”.

Facebook Comments

- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

Dans une récente sortie, le Président national du Mouvement...
Nous considérons l’interpellation irrévérencieuse de Macron à l’endroit des chefs d’Etat du Sahel comme une opportunité pour tourner la page de l’impérialisme français.
 Le Commandant de la Garde Présidentielle et le ministre d'Etat Secrétaire...

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments