Kadhafi impose un embargo total sur la Suisse

   https://i1.wp.com/www.lexpress.fr/medias/518/kadhafi_152.jpg?w=696

“La Libye a décidé d’imposer un embargo total sur tous les échanges économiques et commerciaux avec la Suisse”, annonce le gouvernement lybien. Elle a décidé par ailleurs d’adopter “d’autres alternatives en ce qui concerne les médicaments et les équipements médicaux et industriels” suisses importés par Tripoli, a-t-il précisé.

Après avoir appelé les musulmans de Suisse au jihad, Khadafi confirme l’idée que l’interpellation musclée en juillet 2008 de l’un de ses fils, pour mauvais traitements sur ses domestiques, lui reste encore en travers de la gorge. A moins qu’il ne s’agisse du dernier caranaval de Berne où le costume peau de bête version Khadafi a remporté un franc succès.

Un otage suisse encore en Libye

La Libye avait déjà pris des mesures de rétorsion à l’encontre de la Suisse, retirant ses avoirs des banques suisses, et expulsant les sociétés helvétiques installées en Libye, outre l’annonce de l’arrêt de ses exportations de pétrole vers la Confédération. Elle a aussi maintenu en otage deux hommes d’affaires suisses. L’un d’eux vient d’être libéré.

Berne avait répondu par l’adoption d’une politique restrictive de visas Schengen envers les ressortissants libyens.

Facebook Comments

- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

La conférence de la Libye et la nouvelle ruée vers l’Afrique (WSWS)

Par sa forme et son lieu, la réunion fait rappeler la tristement célèbre «Conférence sur le Congo», qui s’est également tenue à Berlin du 15 novembre 1884 au 26 février 1885, à l’invitation du Chancelier allemand Bismarck. Son résultat fut l’«Acte général de la Conférence de Berlin» adopté par les représentants des États-Unis, de l’Empire ottoman, des puissances européennes et de la Russie.
- Publicité -
Facebook Comments