Nigeria : 500 morts dans les dernières violences intercommunautaires

https://i1.wp.com/french.news.cn/afrique/13202249_11n.jpg?w=696

Au moins 500 personnes ont trouvé la mort dans les dernières violences intercommunautaires survenues au Nigeria, a-t-on apppris lundi de sources officielles.

Les violences ont fait suite à la crise le 17 janvier à Jos, dans l’Etat du Plateau (nord), provoquée par l’attaque menée par des jeunes contre les fidèles dans l’église anglicane St. Michael à Nasawara Gwom.

Le porte-parole de la police régionale Muhammed Lerama a fait un point sur les dernières évolutions de l’incident, ajoutant que le commissaire adjoint de la police Ikechukwu Aduba devrait s’adresser à la presse lundi à propos de la crise.

Dimanche, le président par intérim nouvellement désigné Goodluck Jonathan a appelé à une alerte maximale dans tous les services de sécurité dans l’Etat du Plateau et les Etats voisins, en prévision de tous débordements transfrontaliers.

Facebook Comments

- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

Résolue à militer au sein du MRC malgré les...
Le 23 janvier 2019, le trentenaire se proclamait président par...
Dans une missive portée au Procureur général Près la...

Autres actualités

Cameroun : Voici celui qui dilapide le FODECC

Cameroonvoice a appris que Samuel Donatien Nengue  l’ « administrateur » du Fonds de développement des filières cacao et café (FODECC) est coupable de plusieurs...
- Publicité -
Facebook Comments