Centrafrique. Un soldat français arbore une devise nazie sur son uniforme

Soldat français arborant insigne nazie

Peu au fait de l’histoire militaire française (les hussards de la mort de Kellermann lors de la Révolution ou encore l’insigne peint sur l’avion de Nungesser lors de la Grande Guerre), le quotidien Libération s’en était indigné.

“L’image devient d’un coup violente, le message que l’homme véhicule est très clair : je suis venu apporter la mort”, avait-il  écrit, en janvier dernier, au sujet du légionnaire photographié au Mali avec un foulard à tête de mort.

Serval a eu sa polémique. Sangaris en a une également. Sauf que cette fois, l’affaire de ce militaire français photographié arborant un insigne d’épaule sur lequel est écrit “Meine Ehre heißt Treue” (“Mon honneur s’appelle fidélité”), c’est à dire la devise des waffen SS, sur un fond tricolore, est d’une toute autre nature.

Qui plus est, ce cliché a été diffusé sur la page Facebook de l’Etat-major des armées (EMA), avant d’en être retirée… après avoir été repérée par BFM TV. Honnêtement, il fallait avoir l’oeil affûté pour remarquer cette devise nazie sur le patch en question… lequel ne pouvait qu’attirer l’attention étant donné qu’il n’est nullement règlementaire.

“C’est une affaire qui est entre les mains du commandement sur le terrain, aucune sanction n’a encore été prise”, a commenté le colonel Gilles Jaron, le porte-parole de l’EMA, interrogé par la chaîne d’informations. “Ce qui est dramatique, c’est que ça ternisse l’image d’une institution qui condamne cela. C’est absolument inadmissible au moment où les hommes sont engagés dans une situation extrêmement difficile”, a-t-il ajouté.

Joint par le Huffington Post, le colonel Jaron a précisé que “la photo a été postée le 19 décembre sur Facebook. Il est apparu ensuite que le soldat arborait un insigne d’épaule qui n’appartient pas à l’uniforme de l’armée française et véhiculant une idéologie que nous condamnons sans équivoque”. Et d’ajouter : “Dès que ce soldat aura été identifié, il sera immédiatement suspendu”.

Soldat français à Bangui

Facebook Comments

- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Cameroun-Révélations : Mort programmée d’un manifestant pacifique

L’hôpital central de Yaoundé a été le théâtre d’une des pires atrocités qu’on peut admettre dans un pays...

USA : Police looking for someone who set house on fire, killing five members...

By Simon Ateba  The police in the United States are looking for someone or some people who are believed...
video

Côte d’Ivoire, 3ème mandat, corruption des Généraux… : Le Commandant Abdoulaye Fofana menace...

L'ex-Commandant de la Garde républicaine, Abdoulaye Fofana, dénonce la corruption de l’armée pour cause de 3ème mandat. Et menace ouvertement Ouattara.
video

Côte d’Ivoire/3ème mandat: Mamadou Koulibaly avait vu juste, La sécurité d’ADO rendait inéluctable la...

Les rois fainéants et feignants ont ceci de particulier qu’ils ne font jamais ce qu’il faut dans le...

Modi Declares End to “Centuries of Waiting” for Hindus (Foreign Policy)

By breaking ground on a controversial Hindu temple on the anniversary of the abrogation of Kashmir, New Delhi makes a big statement...
- Publicité -
Facebook Comments