Les États-Unis tentent de séduire l’Afrique

Washington a déroulé le tapis rouge lundi pour plus de 40 chefs d’États et d’entreprises africains. La sécurité a été renforcée dans la capitale américaine pour un sommet de trois jours sans précédent sur le développement et les occasions d’affaires en Afrique.

Pour Barack Obama, ce sommet est une occasion de changer la perception qu’ont les Américains de ce continent souvent associé à l’instabilité politique, au terrorisme comme celui de Boko Haram ou aux crises humanitaires ou sanitaires comme l’actuelle crise de l’Ebola. Le président américain assure que l’Afrique est en fait en pleine croissance et que ses économies sont émergentes. Des rivaux des Américains, comme l’Europe, le Japon et la Chine l’ont compris et courtisent déjà ce continent depuis plusieurs années.

Au cours des prochains jours, d’importantes ententes commerciales dont la valeur totale pourrait atteindre un milliard de dollars devraient être annoncées, notamment dans les secteurs agricoles et énergétiques.

Mais les États-Unis disent qu’ils veulent faire plus que signer des contrats. Le secrétaire d’État, John Kerry, dit notamment vouloir aider l’Afrique à éliminer la corruption et le terrorisme. La transparence, dit-il, aide à attirer les investissements et rend les marchés plus concurrentiels.

Le sujet des droits de la personne a aussi été mis de l’avant par John Kerry. « Une société civile forte, le respect pour la démocratie, l’État de droit et les droits de l’homme, ce ne sont pas seulement des valeurs américaines, ce sont des valeurs universelles. »

Les femmes doivent être incluses dans le développement

Les représentants américains et africains ont discuté du sort des femmes en Afrique et de la nécessité de valoriser davantage les jeunes filles.

L’éducation, le microfinancement ou l’accès aux équipements agricoles en Afrique subsaharienne ont été mis en avant comme des points cruciaux pour faire avancer la condition des femmes. En Afrique subsaharienne, les femmes représentent plus de 50 % de la force de travail dans l’agriculture, mais elles ne représentent que de 3 à 20 % des propriétaires de terres agricoles.

Si la condition des femmes s’améliore en Afrique, les participants à la réunion ont convenu qu’il restait beaucoup à faire. Le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, élu en 2013 après une insurrection des touaregs et des islamistes qui ont conduit à une intervention militaire française, a dit que les femmes avaient le droit d’être représentées en politique.

À l’époque du conflit dans son pays, les femmes ont beaucoup souffert en subissant des viols ou diverses violences, a-t-il dit en parlant des abus des islamistes. « Chanter ou porter des jeans était considéré comme quelque chose de mal. Écouter autre chose que des musiques religieuses était criminel. Aimer était illégal. Vous pouviez être fouettée, lapidée ».

« Durant cette période, les femmes ont été très dignes, elles se sont battues et elles ont refusé ces traitements qui leur étaient infligés, et donc elles méritent une meilleure vie », a-t-il ajouté.

Facebook Comments

- Publicité -

Plus populaires

L'ancien Lion indomptable Roger Milla estime qu'on ne doit...
Paul Biya gagne donc un salaire mensuel d'environ 29.000.000 francs...

Autres actualités

Sergueï Lavrov dénonce les fake news de l’Occident

Le chef de la diplomatie russe a évoqué de nombreux sujets liés au conflit en Ukraine et aux...

Prévention des catastrophes climatiques : l’exemple qui vient de l’Erythrée

Pour ce faire, l'Érythrée s'efforce de conserver l'eau en construisant des réservoirs d'eau, petits et grands. Plus de...

Inédit : l’explosant discours d’Abdoulaye Maiga, 1er Ministre du Mali à , qui a...

S'exprimant devant la tribune des Nations unies notamment à l’occasion du Débat général de la 77ème Session ordinaire...

Le message de Roger Mila après la défaite du Cameroun

L'ancien Lion indomptable Roger Milla estime qu'on ne doit pas juger Song et Eto'o après la défaite contre l'Ouzbékistan.

Réaction de Samuel Eto’o après la défaite face à l’Ouzbékistan

Ģ vous propose l'intégralité de la réaction de Samuel Eto'o après la défaite (2:0) du Cameroun contre l'Ouzbékistan le 23 septembre à...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :