Le Sénégal va envoyer 2.100 hommes en Arabie saoudite pour le Yémen (ministre)

La date précise de l’envoi de ce contingent n’a pas été communiquée par le ministre des Affaires étrangères, Mankeur Ndiaye, qui a informé l’Assemblée nationale de la décision du président Macky Sall, dans un discours dont l’AFP a obtenu copie.

Aucune indication supplémentaire n’a pu être obtenue dans l’immédiat de source officielle.

Début avril, en Arabie saoudite, le roi Salmane “a sollicité” le président Sall “en vue d’une contribution de notre pays à la lutte commune menée par la coalition internationale dirigée par l’Arabie saoudite”, a déclaré le ministre Ndiaye, lisant aux députés un message du chef de l’Etat.

M. Sall “a décidé de répondre favorablement à cette demande en déployant en terre sainte d’Arabie Saoudite un contingent de 2.100 hommes”, a-t-il poursuivi.

“Les modalités et autres arrangements nécessaires au déploiement ont été conclus entre les états-majors des forces armées des deux pays”, a-t-il affirmé.

Depuis le 26 mars, l’Arabie saoudite conduit avec huit alliés arabes une campagne de bombardements aériens contre les Houthis, rebelles soutenus par l’Iran.

L’opération vise officiellement à restaurer l’autorité du président yéménite reconnu par la communauté internationale, Abd Rabbo Mansour Hadi, actuellement en exil à Ryad, dont les forces n’ont pu faire face à l’avancée des Houthis, entrés en septembre 2014 à Sanaa.

Le président Sall “a pris la décision d’engager nos forces de défense et de sécurité au sein de la coalition internationale” en étant “conscient de l’ampleur des bouleversements géopolitiques qui pourraient découler d’une détérioration de la situation sur le terrain” mais aussi “dans l’intérêt bien compris des deux pays”, a expliqué le ministre.

M. Ndiaye a rappelé que des militaires sénégalais ont déjà été déployés dans la région, “dans le cadre d’une coalition internationale, lors de la guerre du Golfe destinée à libérer le Koweït de l’invasion irakienne” d’août 1990.

Au 31 mars, le Sénégal comptait 3.400 hommes au sein des troupes de l’ONU. Et, depuis son indépendance de la France en 1960, il a déployé “près de 25.000 militaires dans plus de 20 opérations de maintien de la paix”, a-t-il précisé.

Facebook Comments

- Publicité -

Plus populaires

Voici l'intégralité de son analyse
Paul Biya gagne donc un salaire mensuel d'environ 29.000.000 francs...
C'est un communiqué publié le 13 novembre...

Autres actualités

Cameroun-Covid-19 : la stratégie de KmerTech et ses partenaires pour accentuer la lutte

100 acteurs en présentiel et plus de 3 000 participants en ligne, voilà le public que la conférence nationale T-I-E organisée entend...

« Notre lutte c’est la cause du Cameroun. Et c’est là… toute la différence...

La véritable motivation derrière les arrestations illégales et les longues détentions des militants du MRC sous de fallacieux prétextes que les auteurs...

FECAFOOT : l’humiliation de Samuel Eto’o

Voici l'intégralité de son analyse Ce que les sportifs camerounais doivent...

FECAFOOT : la candidature de Samuel Eto’o retenue

8 jours après le dépôt de sa candidature pour le poste de président de la Fédération camerounaise de...

Cameroun : l’administration musèle l’opposition positive selon Mamadou Mota

Il était présent aux côtés de Maurice Kamto lors de l’interdiction de la manifestation de 24 novembre prévue se tenir à l’Hôtel...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :