WikiLeaks et les courriels d’Hillary : Google aurait encouragé les rebelles syriens au coup d'Etat

«Mon équipe va lancer dimanche une application qui pourrait publiquement tracer et établir une carte des défections des troupes gouvernementales syriennes […], qui sont importantes pour encourager l'opposition», a écrit Jared Cohen, membre de Google et conseiller d’Hillary Clinton, dans une lettre qui a fuité de la boîte mail de Hillary Clinton pour se retrouver dans les mains de WikiLeaks.

 Le message précisait aussi qu'il avait été décidé de «présenter» cette application à la chaîne Al Jazeera, qui «suivrait les données, les vérifierait et les diffuserait en Syrie», car il était à l'époque «extrêmement difficile» d'obtenir des informations sur la Syrie. Le conseiller d’Hillary Clinton aurait même qualifié cette initiative de «très bonne idée».

Hillary Clinton était secrétaire d'Etat en 2010. Depuis déjà plusieurs mois, WikiLeaks publie des documents secrets et une partie de ses emails, dont le nombre atteint déjà 250 000.
Facebook Comments

- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments