Paul Biya entame une visite deux jours au Nigéria

(Investir au Cameroun) – Le président Paul Biya entame ce mardi 3 mai 2016 une visite d’Etat de deux jours au Nigéria, où il sera accueilli dans l'après-midi par son homologue Muhamadu Buhari, apprend-on d’un communiqué de presse de la présidence nigériane. « Les deux leaders aborderont les questions d’intérêts communs, notamment ceux relatifs à la coopération bilatérale et régionale, concernant le terrorisme, l'extrémisme violent et la criminalité transfrontalière », explique le communiqué nigérian

Paul Biya et Muhamadu Buhari devraient aussi signer des accords visant à renforcer la coopération économique entre leurs deux pays. La première économie d’Afrique est déjà un partenaire de poids pour le Cameroun et les citoyens, des deux côtés de la frontière, peuvent circuler sans visas, pour des périodes n’excédant pas 3 mois. Mais entre les deux existe aussi le mal commun, que représente le mouvement Boko Haram.

La visite du président camerounais s’opère alors qu’on annonce, deux ans après la rencontre de Paris en France, une autre réunion régionale à Abuja, sur la lutte contre Boko Haram, qui aura lieu le 14 mai prochain. Paul Biya arrive ainsi dans la capitale nigériane où a séjourné très récemment le ministre français de la défense Yves le Drian. Selon des informations rapportées par les médias français, il aurait été question de préparer une rencontre, à laquelle prendront part le président français en personne, et les ministres américains et britanniques en charge des relations extérieures, à côté d'autres parties prenantes concernées.

Attaqué de toutes les parts, le mouvement islamiste garde un pouvoir de perturbation et multiplie les attentats-suicides, notamment au Cameroun. D’un autre côté, les terroristes contrôlent encore certaines zones et disposent d’un matériel militaire important. Les pays de la région ont donc mobilisé 45 000 hommes, dont 9650 sont regroupés au sein d’une force commune. Les Français et les Américains participent aussi à l’effort de guerre. Paul Biya et Muhamadu Buhari devraient donc essayer d’harmoniser leurs points de vue et s’accorder avant cette grande rencontre.

Facebook Comments

- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments