Assassinat de Sankara : L'adjudant-chef Hyacinthe Kafando aurait tué Thomas de ses propres mains

À en croire le général putschiste, ce serait l'ex-chef de la sécurité rapprochée de Compaoré, Hyacinthe Kafando et ses hommes qui auraient assassiné le capitaine. Poursuivant sa déposition, il dit avoir simplement «rendu compte à sa hiérarchie (Compaoré)», après avoir constaté les dégâts. Suivant sa logique, il n'aurait pas pris part à la liquidation physique du révolutionnaire burkinabè.

À y voir de près, l'accusation portée contre cet ancien adjudant-chef est loin d'être fortuite. À en croire des sources bien introduites, ce dernier se vantait du rôle qu'il aurait joué ce jour-là. Devenu député du Namentenga, il était, avec Diendéré, la personne la plus visée dans cette affaire.

Mais, il s'est exilé dans un pays voisin dès que le tribunal militaire de Ouagadougou l'a convoqué, le 22 juin 2015, pour l'entendre. Il fait actuellement l'objet d'un mandat d'arrêt international. Loin d'être disculpé dans l'affaire, le général Diendéré vient de donner une information capitale qui ferait éclater (enfin) la vérité.

Notons que le 15 octobre 1987, le président Thomas Sankara et douze de ses hommes ont été lâchement assassinés par un commando. Son compagnon Blaise Compaoré lui a succédé après avoir déclaré Sankara décédé de mort naturelle. Tous les regards semblent donc portés vers l'ancien dictateur burkinabè, devenu Ivoirien par un décret signé par Alassane Ouattara.

Avec Afrique-sur7.fr

Facebook Comments

- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Coronavirus – Pourquoi tout le monde s’est trompé. Il ne s’agit pas d’un «...

« Le conte de fée de l’absence d’immunité » « Il était encore plus faux de prétendre que la population n’aurait...

Erdogan a reçu une tape sur les doigts en Libye. Plus à suivre ?...

Une série de succès remportés par le gouvernement d'union national (GNA) soutenu par la Turquie en Libye a tourné court le 4...

RDC : la faim pourrait tuer plus de gens que la Covid-19, selon Oxfam...

Dans un communiqué publié jeudi 9 juillet, l'ONG internationale OXFAM affirme que la faim liée à la covid 19 pourrait tuer jusqu'à...
video

239 scientifiques remettent en cause le mode de transmission du Covid-19

Depuis le début de l’épidémie de Covid-19, on considère comme allant de soi qu’elle se transmet par des gouttelettes respiratoires à la...

Manifestations du 10 juillet 2020 au Mali : Malgré les morts et les blessés,...

Le chef de l’Etat malien a réagi vendredi soir aux manifestations de colère de ses compatriotes sortis par dizaines de milliers dans...
- Publicité -
Facebook Comments