Qui est ce prince du Qatar, à qui l'Arabie-saoudite accorde un acceuil aussi chaleureux?


salmaneabdallahben-alialthani

Le nom de Abdallah ben Ali Al-Thani, occupe -et de façon étrange- les  médias du Golfe ces deux derniers jours. En effet,  l'homme  a commencé à se faire connaitre après une rencontre avec le prince héritier saoudien Mohammad ben Salman qui a eu lieu au palais alSalam, dans la ville de Jeddah. Puis, il a rencontré  le roi saoudien Salman ben Abdelaziz,  dans son palais à Tanger au Maroc, où le roi  lui a accordé un acceuil chaleureux  , selon le conseiller  à la Cour royale saoudienne Saoud Al-Qahtani.

Ce dernier a diffusé une vidéo   sur Twitter, qui montre l'accueil chaleureux accordé par le roi Salmane   à Abdallah Al-Thani à son arrivée au palais royale.

Cette rencontre avec le roi saoudien intervient 24h  après une réunion similaire entre le prince héritier Mohammad ben Salman et Abdallah Al-Thani . Suite à cet entretien,  plusieurs décrets royaux ont été publié , permettant aux pèlerins qataris d'effectuer le Hajj. Les médias saoudiens se sont aussitôt mobilisés pour se concentrer sur la visite de Abdallah Al-Thani.

En effet, la presse et les chaines satellitaires saoudiennes ont diffusé un schéma élaboré par »Infographic Saoudi « , un système qui fonctionne selon les directives officielles   du Royaume, qui propose une sorte de CV de cette personnalité qatarie peu connue publiquement.

Selon cette infographie, Abdallah Bin Ali Al Thani est le petit-fils du troisième dirigeant du Qatar,Cheikh Abdallah ben Jassem Al Thani, son père étant le quatrième dirigeant du Qatar,  Cheikh Ali Ben Abdallah Al Thani. Son frère est le cinquième dirigeant du Qatar,  Cheikh Ahmad Ben Ali Al Thani .

Le quotidien saoudien Sabaq s'est concentré à mettre en évidence les exploits des membres de la famille Ben Jassem Al-Thani  durant leur régne au Qatar,  entre 1913 et 1972. Durant cette période, le premier champ de pétrole  offshore  au monde a été découvert et aussi pour la première fois,  l'exportation du pétrole vers l'étranger a débuté. A cette époque, le Qatar a créé sa propre station de  la radio et une chaine de télévision publique. La monnaie qatarie a été instaurée,  l'eau et l'électricité ont été offerts gratuitement au peuple qatari.

La chaine satellitaire saoudienne alArabya a diffusé un rapport sur l'homme en question, le qualifiant comme « le descendant de la famille Bani Qatar moderne » , ajoutant qu’ »il jouit d'une excellente réputation au sein de la famille régnante ».

Dans le même contexte, M.al-Qahtani, conseiller à la cour royale saoudienne et proche de Mohammad ben Salman, a tenté de présenter l'homme comme étant  » le mieux qualifié à gouverner le Qatar ». Il a écrit dans un tweet:  » le fils du souverain du Qatar,  cheikh Ali ben Abdullah ben Jassim, et son frère Ahmad, qui a gouverné le Qatar après son père,ce dernier a déclaré l'indépendance du Qatar,puis Khalifa ben Hamad s'est retourné contre lui  » , en référence au grand-père de l'émir actuel du Qatar.

M.Al-Qahtani est chargé de la mise en page des infographies et exécute campagnes médiatiques sur les sites de réseaux sociaux de  Ben Salman , et plus particulièrement la campagne médiatique contre le Qatar.
Justement, les médias saoudiens ont adressé un message . à travers cette campagne, selon lequel, le royauem soutien l'autre branche de la famille royale régnante de Qatar.

La récente réunion de Abdallah Ali avec le roi d'Arabie saoudite,nous ramène à la mémoire ce que l'écrivain  Abdel Bari Atwan avait écrit dans le journal Raayi alYawm, concernant la persistance du royaume saoudien de présenter Abdullah Ali Al-Thani, comme étant  l'émir du Qatar, et de s'interroger : » Est-ce que cela sera réalisé à travers un coup d'Etat militaire? »

Facebook Comments

- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Cameroun: Plainte internationale contre le régime Biya après la marche du 22 septembre

C'est la deuxième missive qu'il adresse au régime Biya après les bavures policières du 22 septembre 2020 dans plusieurs régions du...

A contested legacy: Julius Nyerere and the 2020 Tanzanian election (The Conversation)

By Luke Melchiorre* Julius Nyerere’s ideas and legacy remain objects of debate in contemporary politics, especially in an...

Parqués tels des bêtes à la Police judiciaire à Douala : Leur crime ?...

Ainsi sont toujours les après-manifestations de protestation au Cameroun. C’est une tradition. Comme c’est une tradition que les policiers tirent sur les...
video

Cameroun : Albert Dzongang introuvable depuis le 22 septembre. Vers un Remake de l’affaire...

Arrêté ou en fuite ? Difficile de dire exactement où se trouve l'ancien député du Rdpc, Conseiller du Président national du MRC,...

22 septembre (suite) au Cameroun : Crainte d’un mouvement des avocats après l’arrestation...

Après les centaines d’arrestation opérées depuis mardi dans les rangs des militants de l’opposition et des activistes de la société civile pour...
- Publicité -
Facebook Comments