Que savait Fatou Bensouda des crimes commis en Gambie sous le régime de Yahya Jammeh ?

La question est implicitement posée dans l’article de Fanny Pigeaud publié sur Mediapart le 5 septembre 2019 ” En Gambie, la Commission vérité entre révélations et questions “.
 
Extrait :
Autre gros point d'interrogation soulevé par la CRVV : le sort réservé à Fatou Bensouda. L'actuelle procureure de la Cour pénale internationale (CPI) a été ministre de la justice de 1998 à 2000, après avoir été procureure principale. Deux victimes l'ont mise en cause devant la CVRR.

Un homme de 68 ans, Batch Samba Jallow, a ainsi affirmé qu'elle avait été complice des tortures et d'autres violations de ses droits, demandant qu'elle soit entendue par la CVRR. « Elle a fait partie du système, de bout en bout. Elle doit parler », a-t-il dit.

Sainey Faye, 65 ans, soumis à de nombreux sévices au siège de la NIA, a pour sa part déclaré : « C'était le cerveau derrière tout ce que nous avons enduré. »
« Les Gambiens se posent beaucoup de questions au sujet de Fatou Bensouda, confirme Nana-Jo N'dow. Nous, en tant qu'organisation, et moi en tant que personne, avons toujours trouvé suspect qu'elle n'ait jamais voulu se prononcer publiquement au sujet de Yahya Jammeh. On aurait dû se pencher un peu plus sur son cas. Il faut qu'elle comparaisse devant la Commission pour rendre des comptes au peuple gambien. »
 
Source : Mediapart, 5 sept. 2019
[article complet réservé aux abonnés à Médiapart]
https://www.lesamisdelaurentgbagbo.com/actualite-641-que-savait-fatou-bensouda-des-crimes-commis-en-gambie-sous-le-regime-de-yahya-jammeh.html

Facebook Comments

- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Cameroun : Chronique d’une nuit militarisée chez Maurice Kamto

La marche de toutes les attentions Quartier Santa Barbara, non loin de la Présidence de la République, la...

Urgent : Explosion à l’Ecole des postes de Yaoundé

Les habitants de la zone de l'Ecole des postes à Yaoundé ont été perturbés par une forte détonation ce 21 septembre....

Cameroun : Chasser le régime néocolonial en place depuis 1955, une urgence nationale

En se liguant ainsi contre l’indépendance du Cameroun, ils se sont ligués contre la fierté, la dignité et le droit inaliénable du...

Cameroun: Pour avoir réprimé et torturé les opposants en 2019, Biya et 69...

Dans un monde où des barbares s’obstinent à imposer à leurs congénères et contemporains la loi de la jungle où la raison...

Manifs du 22 septembre : Le Cabinet Amsterdam & Partners LLP menace Biya...

"Notre cabinet d’avocats est prêt et déterminé à protéger les droits de M. Kamto dans toutes les instances juridiques et politiques disponibles."
- Publicité -
Facebook Comments