Regain de tension au Cameroun : Après le discours de Biya, J.Remy ngono prend date avec l’histoire

Le journaliste, ancien prisonnier d’opinion du régime, a vivement réagi au discours de guerre prononcé mardi par le chef de l’Etat camerounais. Un discours que de nombreux analystes ont qualifié d’inutile, voire « extrêmement dangereux en l’état actuel de la situation politique très délicate du pays ».
« Je  vais m’adresser à la nation camerounaise et à toute l’Afrique demain mercredi », a-t-il annoncé mardi, immédiatement après le discours du dictateur camerounais, dans un post dont la teneur suit :

« Je  vais m’adresser à la nation camerounaise et à toute l’Afrique demain mercredi. Par J. RÉMY NGONO

Comme bon nombre de Camerounais, j’ai suivi le discours de Paul Biya qui s’est copieusement moqué des souffrances du peuple et a décidé d’entraîner tout un pays dans sa tombe.

Loin d’apaiser, il a plutôt attisé le feu dans les deux régions anglophones. Il a ignoré la crise post-électorale en évitant soigneusement de prononcer le nom de Maurice Kamto et alliés, tous prisonniers politiques.

L’heure est grave. J’ai décidé de prendre la parole et une décision radicale. Ce sera peut-être mon dernier Facebook live ce mercredi à 20 heures 30, heure de Paris et 19 h 30, heure d’Afrique centrale. Après 23 ans de combat, j’ai tiré des leçons et dois annoncer mon ultime décision. RENDEZ-VOUS   EN LIVE SUR MA PAGE FACEBOOK REMY NGONO OFFICIEL

                      J. RÉMY Ngono. »

Facebook Comments

- Publicité -

Plus populaires

Autres actualités

Aveux de corruption des dirigeants africains : De quoi la dernière affaire Bolloré est-elle...

Ce n'est pas seulement l'épilogue d'une longue saga judiciaire qui a démarré voilà dix ans. C'est aussi une affaire éminemment symbolique, concernant...

Affaires françafricaines/aveux de Vincent Bolloré : Correctionnelle au bout du compte ou non… quand...

C’est le dénouement de près de huit ans d’une information judiciaire ouverte en 2013 pour « corruption d'agent public étranger, abus de confiance et...

Covid-19 : Le Cameroun opte pour les vaccins

C'est ce 1er mars que le ministre de la Santé a annoncé cette probabilité. Malachie Manaouda indique sans détour que « le Cameroun...

Urgent : Nicolas Sarkozy condamné à 3 ans de prison

Neuf ans après son départ de l'Elysée, Nicolas Sarkozy est devenu ce lundi le premier président...

Au Sénégal, « certains préféreraient mourir que d’être vaccinés contre le Covid-19 »

« C’est fait ! », titrait le journal télévisé de 20 heures, jeudi 25 février. La chaîne nationale sénégalaise, la RTS, ouvrait son édition sur le chef de...
- Publicité -
Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :