Cameroun-Guerre d’Ambazonie : La préoccupation de Maurice Kamto et alliés réitérée par Bibou Nissack

Le Porte-parole de Maurice Kamto a rendu public samedi un communiqué résumant la position du vainqueur autoproclamé de la présidentielle de 2018 et leader du MRC au sujet de la lancinante et meurtrière crise politico-sécuritaire dans les régions anglophones du Nord-ouest et du Sud-ouest.

Les analystes retiendront de cette sortie que la question anglophone dont le régime a toujours nié l'existence, faisait déjà partie des préoccupations du  Mouvement pour la Renaissance du Cameroun  (MRC) dès sa création en 2012, soit quatre ans avant qu'éclate la crise qui a déjà emporté des milliers de Camerounais dont des dizaines d'éléments de nos forces de défense et de sécurité et blessé de dizaines d'autres, fait des centaines de milliers de déplacés internes et d'exilés et privé depuis trois ans, des centaines de milliers d'enfants de la possibilité de faire leurs études.

A l'heure où les propagandistes du régime semblent tirer une certaine fierté à exhiber une éventuelle non prise en compte du camp Kamto comme composante du soi-disant « Grand dialogue national », et surtout l'élision de l'autre crise que constiutue la contestation postélectorale  annoncé par leur chef comme la preuve qu'ils sont toujours les plus forts, Maurice Kamto et ses alliés emprisonnés, par la voix de Olivier Bibou Nissack,  rappellent que la résolution du problème anglophone  par le dialogue inclusif en lieu de la guerre privilégiée par les va-t-en guerre reste leur option.

Ci-dessous, l'intégralité du Communiqué de Olivier B.N. 


Facebook Comments

- Publicité -

Partagez cet article

- Publicité -

Plus populaire

Voyage apostolique à Madagascar : Le président Rajoelina (re)prête serment devant le Pape François

Profession de foi. Andry Rajoelina, président de la République, a fait dans le lyrisme, à Iavoloha, samedi, en réitérant...
- Advertisement -
Facebook Comments