Cameroun-Dialogue National : Les conditions fermes du MRC- Ce que se sont dits l'émissaire de Kamto et le PM Dion Ngute


Tiriane Balbine Nadège Biloa Noah, 2ème Vice-présidente du MRC reçue en audience par le Premier ministre, J.Dion Ngute

Notifié seulement via les  réseaux sociaux » (Sic) de l'invitation à participer au “Grand Dialogue National » adressée à son parti, le Pr. Maurice Kamto emprisonné depuis janvier, a réagi en commettant un mémorandum qu'il a fait tenir au premier ministre Camerounais par la 2ème vice-présidente  du MRC, Tiriane Balbine Noah.

Si le président du Directoire national du MRC et leader de la « Coalition  gagnante » de la présidentielle du 7 octobre 2018 fait abstraction dans son mémorandum du contentieux qui l'oppose au régime, il n'en fait pas moins de sa libération et de celle de ses alliés et autres amis politiques emprisonnés depuis janvier, la conditionnalité majeure de la participation de du MRC au dialogue convoqué par le président de la République :  Pour Maurice Kamto,  la force politique que constitue son parti “ne saurait prendre part à ce grand dialogue national sans la libération préalable de son président national, des leaders des partis politiques et organisations alliés ainsi que des militants et sympathisants du MRC arrêtés arbitrairement et détenus illégalement depuis plus de sept mois pour certains”.

 
Le Professeur Maurice Kamto à Yaoundé le 8 octobre  2018

Toujours dans l'optique de voir ledit dialogue national devenir le lieu et le moment de créer les conditions d'une paix durable et non une tribune de bavardage inutile, le Professeur Kamto exige également la participation au dialogue des leaders anglophones ainsi qu'”une amnistie générale” pour toutes les personnes arrêtées dans le cadre de cette crise. Une conditionnalité qui équivaut ni plus ni moins à la remise en liberté des leaders anglophones récemment condamnés à la perpétuité.

Au sortir de son entrevue avec le PM qui présidera sur instructions présidentielles le « dialogue national » la 2ème Vice-présidente du directoire National du MRC nationale a déclaré qu'au MRC, on ne refusait pas l'appel au dialogue, et que quoique le camp Kamto et celui de Biya achoppent sur la question de la légitimité du véritable président de la République, parti et le régime, la question de la paix dans le pays valait bien des  concessions que les conditions actuelles du dialogue de Biya ne facilitaient pas.

Ci-dessous, l'intégralité du Mémorandum du Pr. Kamto transmis au Premier ministre Dion Ngute par madame Biloa Noah





Facebook Comments

- Publicité -

Partagez cet article

- Publicité -

Plus populaire

Voyage apostolique à Madagascar : Le président Rajoelina (re)prête serment devant le Pape François

Profession de foi. Andry Rajoelina, président de la République, a fait dans le lyrisme, à Iavoloha, samedi, en réitérant...
- Advertisement -
Facebook Comments