Canada : Des “Ambazoniens” hissent de nouveau leur drapeau à l”Ambassade du Cameroun

Selon des lanceurs dont le journaliste camerounais Boris Bertolt, le Haut Commissariat du Cameroun au Canada sis 170 Clemow Avenue Ottawa, Ontario se trouve depuis hier soir aux mains de  la branche sécessionniste de la Brigade Anti-Sardinards du Canada.

La diaspora du Cameroun anglophone au Canada ne semble pas apprécier la manière dont est mené le “dialogue national” sur la question anglophone. Ils l’ont manifesté vendredi à Ottawa.

Rétif à cette saga de joyeux lurons appelée « dialogue national » qui semble exclure de sa tenue les véritables acteurs anglophones emprisonnés de la crise qui sévit dans la partie anglophone du Cameroun depuis trois ans, et qui a fait des milliers de morts et près d’un million de déplacés, les anglophones camerounais de la diaspora résidant au Canada ont manifesté leur désaccord  vendredi en début de soirée en prenant d’assaut la mission diplomatique camerounaise à Ottawa, où ils ont descendu le drapeau de la république du Cameroun, et hissé celui de l’Etat d’Ambazonie que projettent de mettre sur pied la branche sécessionniste de la contestation anglophone élevée contre la marginalisation, le mépris et la torture des populations de la partie  camerounaise placée sous la tutelle de la Grande Bretagne après l’échec du condominium franco-britannique et le partage de l’ex-Kamerun allemand entre la France et la Grande Bretagne.

Le régime du président Biya qui aurait réussi à convaincre la communauté internationale qu’un dialogue entre antagonistes sur la question anglophone pouvait être crédible sans la participation des leaders anglophones aujourd’hui emprisonnés à de lourdes peines de prison ou à perpétuité, aura du mal à y arriver avec ses propres citoyens exilés.

Il n’est pas superflu de relever que ce n’est pas la première fois que le drapeau ambazonien flotte dans l’enceinte de ce bout de Cameroun en terre canadienne. Le 10 août 2017, un pareil acte avait été posé par des pro-sécessionnistes dans la même ambassade, faisant fuir l’ambassadeur et intervenir les forces de sécurité canadienne.

                           Ottawa, le 10 août 2018

Facebook Comments

- Publicité -

Partagez cet article

- Publicité -

Plus populaire

Voyage apostolique à Madagascar : Le président Rajoelina (re)prête serment devant le Pape François

Profession de foi. Andry Rajoelina, président de la République, a fait dans le lyrisme, à Iavoloha, samedi, en réitérant...
- Advertisement -
Facebook Comments