Cameroun : Des ‘‘repentis’’ de Boko Haram sèment la terreur à Kolofata (Extrême-Nord)

La nuit du 3 novembre aura été des plus mouvementées pour les populations des villages Geuderou et Zize, victimes de violents assauts des terroristes de la secte islamiste nigériane Boko Haram.

Ces deux localités de l’arrondissement de Kolofata ont été plongées dans un terrible désarroi du fait des bandits du mouvement islamo-terroriste dont l’incursion violente dans la nuit du 3 novembre a causé d’importantes pertes de bétails (bœufs, moutons, chèvres, et volailles) ainsi que des vêtements et des produits alimentaires.

Des recherches ont cependant mis des membres des Comités d’autodéfense sur la piste des agresseurs, et leur ont permis de retrouver, abandonnée dans la brousse entre les villages Bia et Djamballe, une partie du bétail volé.

Selon les membres des Comités d’autodéfense, les présumés activistes de #BokoHaram responsables de la récente vague d’attaques dans la zone, campent sur le mont #Gréa et dans la forêt de #Bornori tous deux situés à 5 km et 11 km de #Kolofata ville. Ils feraient par ailleurs partie du contingent des jeunes un temps au service de la secte, mais ayant dernièrement déserté, fuyant la forêt de Sambisa. Des jeunes qui cependant ne souhaitent pas retourner dans leurs villages d’origine, pas plus qu’ils ne veulent intégrer les camps de désarmement-démobilisation- réinsertion, parce que n’ayant d’aucune garantie autre que les promesses des autorités qu’ils ne seront pas exécutés après leur reddition.


Facebook Comments
- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

Un constructeur chinois a lancé les ventes d’une réplique...
Cameroonvoice vient d’apprendre qu’ABOUBAKAR KOMBO, maire de la commune...
Diversement soutenu par des Camerounais  pendant l'élection présidentielle sous les...
Quelques semaines après l’exclusion du Cameroun de l’AGOA par...

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments