Soutien au ministre Charles Blé Goudé encore victime du régime-Ouattara en Côte d’Ivoire

Le jeudi 7 Novembre 2019, des Leaders Ivoiriens, notamment Dr BOGA Sako Gervais, Président-Fondateur de la FIDHOP et de GRADDH-AFRIQUE et 5ème Vice-président de EDS en charge des questions de Droits de l’Homme et de la Démocratie et M. Christian VABE, Président du RPCI-AC, (le Président du NPR, Pascal LOGBO étant empêché), ont effectué le déplacement de la Haye, en Hollande, pour apporter leur soutien indéfectible au Ministre Charles BLÉ GOUDÉ, Président du COJEP, qui est à nouveau victime du régime d’Abidjan.

En effet, déporté à la Haye, devant la Cour pénale internationale (CPI) en mars 2004 pour y subir un procès relatif aux crimes contre l’humanité et crimes de guerre commis dans la crise postelectorale ivoirienne de 2010-2011, puis acquitté le 15 janvier 2019, en même temps que le Président Laurent GBAGBO, voilà que le Chef de l’Etat Alassane OUATTARA, qui est par ailleurs le président en exercice de son parti au pouvoir, le RHDP, s’acharne à nouveau sur M. BLÉ GOUDÉ, par le biais de la justice sous ses ordres, en inventant des chefs d’accusation abrogés depuis dans le Code pénal de la République de Côte d’Ivoire.

Face à cette parodie de procès, dont l’objectif n’est autre que de condamner ce potentiel présidentiable en vue de l’écarter de la présidentielle de 2020 et au-delà, comme ce fut fait pour le Président GBAGBO,
Ces leaders ont tenu à se rendre à la Haye, pour soutenir et encourager M. BLÉ GOUDÉ.

L’occasion a permis de revisiter la situation socio-politique actuelle du pays et d’évoquer ensemble les possibles options qui s’offrent à l’opposition Ivoirienne.

EN TOUT ÉTAT DE CAUSE, LE RETOUR EN CÔTE D’IVOIRE du Ministre Charles BLÉ GOUDÉ et du Président Laurent GBAGBO est indispensable à ce pays, si l’on souhaite la Réconciliation nationale.

Fait à la Haye, le 8 Novembre 2019.

Dr BOGA Sako Gervais, Pdt-Fondateur de la FIDHOP et de GRADDH-AFRIQUE, Vice-président de EDS
M.Christian VABE, Président du RPCI-AC, membre de EDS.

Christian Vabé (à gauche), Dr. Boga Sako (au milieu) et le ministre Blé Goudé (à droite)

Facebook Comments
- Publicité -
- Publicité -

Plus populaires

Incarcérés depuis bientôt 1 an, une quinzaine de militants...
Alors que les interdictions se multiplient à l’endroit des...

Autres actualités

- Publicité -
Facebook Comments